Le Mag TV

Intégrale Jacques Audiard

Sa carrière en 7 films

Mardis et jeudis à 20h45

Intégrale Jacques Audiard

L'œuvre de Jacques Audiard en sept films

 

Mardi 5 septembre

Dheepan

Drame / 2015 / France / Avec Antonythasan Jesuthasan, Kalieaswari Srinivasan, Claudine Vinasithamby

Dheepan regarde s'élever les flammes d'un gigantesque brasier funéraire. Il a combattu pour l'indépendance tamoule jusqu'à sa défaite. Aujourd'hui, l'armée gouvernementale écrase la guérilla et met fin à vingt-six ans de guerre civile au Sri Lanka. L'ancien Tigre  doit s'enfuir de son pays. Pour obtenir plus facilement l'asile politique en France, il emmène avec lui une femme seule, en fuite elle aussi, et une petite fille orpheline qu'il fait passer pour sa famille. Les deux adultes et l'enfant se retrouvent au " Pré " en banlieue parisienne. Loin d'être un havre de paix verdoyant, la cité HLM n'a que ses barres bétonnées et la violence de ses dealers à leur offrir.

Le septième long-métrage de Jacques Audiard a reçu la Palme d'or au Festival de Cannes en mai 2015.

 

Jeudi 7 septembreSur mes lèvres

Drame / 2001 / France / Avec Emmanuelle Devos, Vincent Cassel

Carla (Emmanuelle Devos) travaille dans l'univers machiste d'une agence immobilière. En plus du secrétariat, elle maîtrise le montage des dossiers clients, mais son travail n'est pas reconnu. Malentendante, elle porte des prothèses auditives et néglige de mettre son physique en valeur. Il n'en faut pas davantage pour qu'elle souffre aussi du manque de considération de la part de ses collègues. Jusqu'au jour où, victime d'un malaise, elle accepte de se faire seconder par Paul (Vincent Cassel), ex-taulard en cours de réinsertion. Le handicap  de Carla va alors se transformer en avantage que Paul va exploiter, pour le meilleur et pour le pire.

Le film a récolté 9 nominations aux César.

 

Regarde les hommes tomber

Drame / 1994 / France / Avec Jean-Louis Trintignant, Mathieu Kassovitz, Jean Yanne

D'un côté, Simon (Jean Yanne) dont les moments préférés sont ceux qu'ils passent avec son ami Mickey, un inspecteur de police. De l'autre, Marx (Jean-Louis Trintignant), un escroc vieillissant et joueur impénitent, qui n'arrive plus à rembourser ses dettes et se retrouve menacé de mort. Il demande à son protégé, Johnny (Mathieu Kassovitz), de lui venir en aide en perpétrant un meurtre. Lorsque Mickey reçoit une balle et tombe dans le coma, Simon décide de tout plaquer pour retrouver ses agresseurs. Marx et Johnny deviennent alors les coupables idéaux.

 

Jeudi 14 septembre

De Rouille et d'os

Drame / 2012 / France-Belgique / Avec Marion Cotillard, Matthias Schoenaerts, Armand Verdure

Seul avec Sam, son fils de cinq ans, Ali (Mattias Schoenaerts) quitte le nord de la France pour aller se réfugier chez sa sœur dans le Midi. Il se fait engager comme videur dans une boîte de nuit où il fait la connaissance de Stéphanie (Marion Cotillard), une dresseuse d'orques dans le parc aquatique d'Antibes. À la suite d'un choc violent entre des mammifères, elle perd ses deux jambes au-dessous des genoux et se retrouve dans une chaise roulante. Malgré son handicap, elle reste une jolie jeune femme. Ali va l'aider à supporter cette épreuve en devenant son amant.

 

De battre mon cœur s'est arrêté

Drame / 2005 / Avec Romain Duris, Niels Arestrup

Tom (Romain Duris) a suivi les traces de son père (Niels Arestrup), un marchand de biens vieillissant. Avec ces deux complices, le jeune agent immobilier a recours à des méthodes musclées pour déloger les occupants d'appartements, tandis que son père l'utilise pour intimider ses mauvais clients. Mais un jour, Tom croise celui qui fut autrefois l'imprésario de sa mère, une concertiste de talent. Il lui propose de passer une audition. Tom voit alors renaître son espoir de devenir pianiste et décide de s'entraîner sérieusement.

Le film a récolté huit César en 2006 dont celui du Meilleur Acteur a échappé à Romain Duris. Jacques Audiard lui a dédié le sien en déclarant : "Il est pour toi Romain, sans toi, il n'y a pas ça !".

 

Jeudi 21 septembre

Un Prophète

Drame policier / 2009 / Avec Tahar Rahim, Niels Arestrup, Adel Bencherif

Dans une centrale de détention en région parisienne, le chef du clan des Corses, César Luciani (Niels Arestrup), dicte sa loi aux autres détenus. Pour bénéficier de sa protection, Malik El Djebena (Tahar Rahim), commet un acte horrible. Le délinquant de dix-neuf ans, condamné à six ans de prison, se fait humilier et manipuler, mais apprend tout de son mentor. Un jour, ce sera lui le caïd.

Le film, lauréat du Grand Prix au Festival de Cannes en 2009, a été récompensé par 9 César en 2010 dont le César du Meilleur Espoir Masculin et celui du Meilleur Acteur pour Tahar Rahim.

 

Un héros très discret

Comédie dramatique / 1996 / Avec Mathieu Kassovitz, Anouk Grinberg, Sandrine Kiberlain

Dans les années 40-44, pendant que certains Français luttaient diversement contre l'occupant allemand, Albert Dehousse (Mathieu Kassovitz) vendait du linge de maison. Au cours de l'hiver 1944-1945, il prend sans doute conscience de sa médiocrité et quitte le Nord pour se rendre à Paris.  Il mémorise le plan  du métro londonien, les noms des membres de chaque réseau clandestin... et se fait passer pour un authentique héros de la Résistance. Comme par miracle, l'usurpateur parvient même à entrer dans le cercle pourtant très fermé de la France Libre où il est promu lieutenant-colonel.

 

Pour ne pas s'inscrire trop tôt dans les pas de son père, le réalisateur et fameux dialoguiste Michel Audiard, Jacques Audiard exerce le métier de scénariste pendant dix ans avant de passer à la mise en scène en 1994. Son premier long métrage Regarde les hommes tomber est césarisé trois fois et révèle le jeune Mathieu Kassovitz, sacré meilleur espoir masculin. Ses films ont fait connaître de jeunes talents et confirmé des acteurs tels qu'Emmanuelle Devos, sacrée Meilleure Actrice pour son rôle dans Sur mes lèvres. Cinéphile passionné, ses références sont aussi littéraires et musicales. Un héros très discret est adapté d'un roman de Jean-François Deniau.

 

Fans des films de Jacques Audiard, Ciné+Émotion vous donne rendez-vous à partir du 5 septembre, chaque mardi et jeudi, à 20h45.

Sur le même sujet Drame