Le Mag TV

Mois 100 % Sequels

La saga Rocky

Ça va frapper fort ! Sylvester Stallone ne quitte plus le ring

Chaque vendredi à 20h45

Mois 100 % Sequels

6 films pour entrer dans la légende

Lorsqu'en 1970, Sylvester Stallone écrit le 1er scénario de Rocky, il est loin de se douter de son succès planétaire. Alors illustre inconnu,  les producteurs veulent pour incarner ' l'étalon italien', un acteur confirmé.

SLY sait que ce film peut changer sa vie. Il refuse de vendre son scénario, s'il n'obtient pas le 1er rôle : «Je ne peux pas le vendre purement et simplement. Je l'ai écrit pour moi et je dois le faire».

En 1976, il obtient gain de cause, début du tournage. Bouclé en 1 mois avec un budget inférieur à 1 million de dollars, il va rapporter néanmoins  3 Oscars et 225 millions de dollars de recette : la légende Rocky Balboa est née !

Du vendredi 8 septembre au vendredi 7 octobre  démarrez vos soirée avec Rocky.

Rocky 1(1976) et Rocky 2 (1979) racontent l'ascension d'une petite frappe vers le titre de Champion du Monde :

L'histoire prend place à Philadelphie en 1975.  Apollo Creed alors champion du monde en titre, décide de donner sa chance à un inconnu. Rocky est désigné et accepte le combat même s'il sait que ses chances de victoire sont nulles. Son objectif ? Tenir 15 rounds. Il va s'entraîner avec le soutien inconditionnel de sa femme Adrian, Paulie son beau-frère et Mickey son entraîneur.

Dans le 2e volet, Apollo Creed est déclaré vainqueur. Cependant, la presse sportive n'est pas de cet avis. Apollo veut affronter à nouveau Rocky pour qu'il n'y ait plus aucun doute sur sa légitimité. Rocky ayant pris sa retraite s'y refuse. Mais un élément va faire tout basculer...

Pour conserver son titre de Champion du Monde de poids lourds, Rocky va devoir affronter de redoutables adversaires : Clubber Lang (Mister T) dans Rocky 3 (1982) et Ivan Dragos, champion d'URSS, dans Rocky 4 (1986).

Devenu entraineur dans Rocky 5 (1990)  après avoir perdu tous ses biens, il va être défié par  l'un de ses élèves.

Enfin, Rocky Balboa (2006)  nous entraîne dans la vie d'un champion  qui a quitté le ring et tient désormais un restaurant. Ne trouvant plus de sens à sa vie, il décide de se remettre à la boxe. Un match exhibition est organisé avec l'actuel champion du monde : Mason « the line » Dixon. Rocky, va s'entraîner de tout son cœur avec le peu de famille qui lui reste...

Anecdotes

Avec son budget limité, le 1er Rocky a été tourné en « Guerilla style ». C'est-à-dire sans autorisation de la part des autorités. Le tournage a été intense. SLY s'est brisé les articulations des doigts lorsqu'il s'entraînait dans la chambre froide.

Cette saga a permis de mettre en avant la ville de Philadelphie et de remplir les salles de boxe à chaque nouvelle sortie de film.

Rocky , c'est aussi des musiques cultes : « Gonna Fly Now » composé par Bill Conti et « Eye of the Tiger » des Survivors.

Pour ses différents films, SLY a mis au point des méthodes d'entraînement non conventionnelles et dangereuses. Aujourd'hui, il s'entraîne de manière plus saine et raisonnée.

Rocky c'est avant tout, le rêve américain. Celui d'un petit gars qui a réussi par lui-même. Il a sans doute créé des vocations : de boxeurs, de bodybuilder (Frédéric Mompo) et sûrement bien d'autres...

  • En vidéo
  • En images

Mois 100 % Sequels

  • info
  • photos
Chargement en cours
Rocky
Rocky II la revanche
Rocky III l'oeil du tigre
Rocky IV
Rocky V
Rocky Balboa
Chargement en cours
Rocky
Rocky

En septembre

1/7

Autres diaporamas

Sur le même sujet Action/aventure