Le Mag TV

Séance culte Blaxploitation

4 films et une interview de Pam Grier

Séance culte Blaxploitation

Fête de la musique oblige, TCM Cinéma organise une séance culte spéciale blaxploitation avec quatre films funky en diable et une interview exclusive de son icône Pam Grier. 

 

Dans les années 70, le cinéma américain veut faire table rase du passé. Finis les films où les Africains-Américains servaient de faire-valoir aux héros blancs. Ils prennent d'assaut les écrans, se transforment en dignes héros et en redresseurs de tort.

 

Coffy, la panthère noire de Harlem - samedi 3 juin à 23h

Réalisé par Jack Hill en 1973, avec Pam Grier, Booker Bradshaw, Robert DoQui

Ambiance funky à souhait dans ce film d'action. D'abord aguicheuse, Pam Grier se transforme instantanément en tigresse pour tuer le gros Sugarman. Toute l'imagerie de la blaxploitation resplendit ici : costumes fluos et bariolés, gangsters sympatoches, grosses bagnoles et langage aussi fleuri que les pantalons. Beaucoup d'action au service d'une héroïne séduisante et prête à tout pour faire le ménage dans sa ville et se débarrasser des dealers, aux rythmes soul et funk du génial Roy Ayers.

 

Boss - samedi 10 juin à 22h20

Réalisé par jack Arnold en 1975, avec Fred Williamson, D'Urville Martin, William Smith

Boss et Amos, deux chasseurs de prime noirs, découvrent une petite bourgade perdue au fond du Far Ouest. La ville n'ayant pas de shérif, ils décident de s'emparer du poste vacant au grand dam de la population blanche de cette petite contrée. Violent et contestataire, ce film qui lorgne vers le western à l'italienne a été réalisé par le vétéran Jack Arnold, l'auteur inoubliable de L'homme qui rétrécit.

 

Foxy Brown - samedi 17 juin à 22h45

Réalisé par Jack Hill en 1974, avec avec Pam Grier, Antonio Fargas, Sid Haig

Tailleur pantalon pattes d'eph, chemisiers à fleurs au col pelle à tarte, Foxy Brown est une super héroïne d'un genre nouveau, rompue à la loi de la rue et aux arts martiaux. Elle est prête à tout pour venger son frère dans un film gigogne qui a l'art de mêler documentataire social, humour nerveux et funk endiablé du à Willie Hutch. Ici, la blaxpoitation gagne ses titres de noblesse. Quentin Tarantino s'en souviendra vingt ans plus tard dans Jackie Brown. Foxy Brown EST le film culte qui fait définitivement de Pam Grier l'emblème de la blaxploitation.

 

Meurtres dans la 110e rue - samedi 24 juin à 22h35

Réalisé par Barry Shear en 1972, avec Anthony Quinn, Yaphet Kotto, Anthony Franciosa

De ce film, on garde d'abord en mémoire la BO de Bobby Womack dont Tarantino refit un succès planétaire. Il met en scène cette rue légendaire, frontière entre les quartiers aisés et pauvres, où sont organisés des loteries clandestines et des assassinats. C'est un flic black qui à lui seul tentera de résoudre l'affaire en affrontant des blancs racistes et des mafieux. On trouve ici un éclairage sur les réalités sociales de Harlem et le racisme ambiant.

 

Pour les fans, ne manquez pas Pam Grier : Queen of Badass Cinema, le samedi 3 juin à 22h45.

TCM Cinéma revient sur la carrière de Pam Grier, une figure iconique de la blaxploitation, dans une interview de 16 minutes.