Le Mag TV

The Art of Television

Inédit

Les témoignages de six réalisateurs de séries devenues cultes

6, 13, 20 juillet dès 20h40

The Art of Television

Fans de séries américaines, cette suite de documentaires est faite pour vous !

Si les showrunners, véritables chefs d'orchestre et patrons incontestés des séries reçoivent les honneurs, il n'en est pas de même des réalisateurs de Six feet under, Mad Men, The Walking dead, Les Soprano, Orange is the New Black, ou de Game of Thrones. Qui sont ces "travailleurs de l'ombre" ?

Charlotte Blum, journaliste spécialisée dans les séries américaines et Vincent Gonon, co-réalisateur, sont partis à la rencontre de ces réalisateurs parmi les plus brillants de leur génération. Pour nous, ils mettent en lumière leur travail à travers six portraits inédits . Ils nous dévoilent leur quotidien et nous familiarisent avec les méthodes de travail très particulières de la télévision américaine.

Recrutés pour travailler sur un seul épisode, les réalisateurs ne connaissent pas toujours la série dans sa globalité, mais doivent en respecter le ton et l'esprit. C'est à eux que reviennent la responsabilité de la mise en images de la vision du scénariste principal, du choix des meilleures prestations d'acteurs et des prises de vues marquantes lors des scènes de tournage.

*  Jeudi 6 juillet

Alan Poul  « Notre vision du monde façonne notre travail de réalisateur »

Producteur de films et de séries pendant plusieurs années, Alan Poul réussit à s'imposer en tant que réalisateur de la seconde saison de Six feet under (Six pieds sous terre), la série d'Alan Ball sur l'entreprise familiale de pompes funèbres Fisher & Sons. Il en est également le producteur. Il s'est  illustré derrière la caméra pour The Newsroom, la série sur la Rédaction d'un JT sur le web dont le présentateur vedette Will McAvoy est interprété par Jeff Daniels.

Jennifer Getzinger  « Laisser le matériel exprimer son style »

Elle commence à écrire très jeune, étudie le cinéma pour devenir scénariste et accepte d'entrer par la petite porte, au journal Hollywood Reporter, où elle gravit les échelons. Jennifer Getzinger apprend le métier de scripte pour Sex and the City, la série sur les aventures amoureuses de quatre amies new-yorkaises. La chance lui sourit lorsqu'elle demande à passer à la réalisation : Matthew Weiner l'engage pour la seconde saison de Mad Men.

* Jeudi 13 juillet

Rosemary Rodriguez  « Donner une voix à ceux qui n'en ont pas »

Elle est connue pour son travail sur The Walking dead (2010) et Jessica Jones (2015). Après avoir vu le film de Sydney Lumet, « Serpico » (Al Pacino), le flic intègre en lutte contre la corruption au sein de la police new-yorkaise (1973), elle n'a qu'un but, faire un film à son tour. Elle expérimente tous les métiers du cinéma jusqu'en 1997 lorsqu'elle participe au Festival du film de Sundance avec « Hurricane Streets ». Le film a du succès et lui fait entrevoir la réalisation de son rêve.

Timothy Van Patten « Avant tout un travail collectif »

Sans aucune formation cinématographique, Tim Van Patten devient acteur par défaut. Il réalise très vite que tout le travail d'équipe autour de lui est bien plus intéressant que le métier de comédien. S'il s'est fait connaître par son travail sur Les  Soprano (1999), Tim Van Patten nous explique l'importance d'être créatif et de sortir des sentiers battus, prendre des risques et se demander comment parler à un acteur, où placer la caméra... Il se rappelle avoir passé son enfance à animer ses petits soldats, un jeu qui l'aurait inconsciemment préparé au métier de réalisateur ?

*  Jeudi 20 juillet

Matthew Penn  « Trouver le cœur des acteurs »

Le fils d'Arthur Penn (réalisateur de Bonnie and Clyde et de Little big man), a dirigé et produit plus de 135 épisodes de séries parmi les plus appréciées dont New York, police judiciaire en 1992. Tout d'abord comédien dans une petite troupe, il apprend qu'un metteur en scène se désiste et propose de le remplacer. C'est ainsi qu'il commence à mettre en scène de plus en plus de pièces et se fait remarquer par la chaîne ABC dont il accepte la proposition de travailler à un soap opera.  Il rejoint la Guilde des réalisateurs et rencontre Edwin Sherin qui le débauche pour réaliser son premier épisode de Law and Order. Ed Sherin le prévient : « Si tu réussis tant mieux, sinon je te vire ». Autres séries auxquelles il prête ses talents : Les Soprano, Orange Is the New Black, Damages, Gossip Girl.

Alan Taylor : « La télévision a offert un moyen d'expression à mes héros »

Il a tué Christopher dans Les Soprano, Cesar dans Rome, Wild Bill Hickok dans Deadwood et a décapité Ned Stark dans Game of Thrones. Après un doctorat en Histoire, Alan Taylor étudie le cinéma pour réaliser des documentaires. Mais il vire de bord et s'oriente vers la fiction après avoir vu Eraserhead de David Lynch. Thor, le monde des ténèbres (2013) et Terminator Genisys (2015) sont ses films les plus récents.

La chaîne câblée américaine HBO a permis à la série télévisée de devenir un art à part entière et de remporter un succès croissant auprès du public. La qualité des scénarios, la créativité des réalisateurs et les audaces prises par les créateurs sont à découvrir au cours de ces trois soirées passionnantes sur OCS City, les jeudis 6, 13 et 20 juillet dès 20h40.

The Art of Television - chaque jeudi à 20h40 dès le 6 juillet

par OCS

A travers des portraits inédits, six réalisateurs de séries reviennent sur leur carrière et leurs méthodes de travail. http://www.ocs.fr/ https://www.facebook.com/OCS/ https://twitter.com/OCSTV

vidéos similaires

lecture autoOUINON
Sur le même sujet Documentaire