Le Mag TV

Promo univers Besson

En 30 ans de carrière, le cinéaste français a su réenchanter le 7e art

Promo univers Besson

À l'occasion de la sortie en salles de « Valérian et la Cité des Mille Planètes » le 26 juillet, re-découvrez les films scénarisés, réalisés et/ou produits par Luc Besson. Plongez dans l'univers du cinéaste, en promotion du 13 au 26 juillet sur le service de Vidéo à la demande de la TV d'Orange.

Tout commence chez Gaumont avec « Le Dernier Combat » (1983), récompensé au festival fantastique d'Avoriaz  par le Prix spécial du jury.  Un film muet en noir et blanc avec un acteur inconnu, Jean Reno. Dès Subway (1985), Luc Besson, réalisateur, impose son style esthétique et décalé. L'idylle improbable entre Christophe Lambert, voyou musicien à ses heures perdues et Isabelle Adjani, riche épouse qui s'ennuie, séduit le public.              

Après une plongée dans le monde souterrain du métro parisien, Luc Besson nous immerge dans le « Grand Bleu » (1988) de la Méditerranée. Inspiré de la vie de Jacques Mayol, champion du monde de plongée en apnée, le film raconte une histoire d'amitié et de rivalité entre Jean-Marc Barr et Jean Reno. Par son authenticité et sa sincérité, le Grand Bleu, accompagné de la musique d'Eric Serra, s'impose comme le film culte de toute une génération.          

Après le calme, la tempête. Deux prénoms synonymes d'action et de rédemption.

Pour « Nikita » (1990), Anne Parillaud métamorphosée, reçoit pour son rôle d'ancienne toxicomane devenue agent secret, le César de la meilleure actrice. Dans « Leon » (1994), on retrouve le fidèle Jean Reno. Il interprète un tueur à gages solitaire vivant à New York, avec pour voisine de palier Mathilda, une fillette de douze ans interprétée par la toute jeune Natalie Portman.            

Avec « Le Cinquième Élément » (1997), un scénario écrit lorsqu'il était au lycée, Luc Besson obtient le César du meilleur réalisateur.  Grand passionné de bandes-dessinées depuis son plus jeune âge, il s'est associé à Mézières, dessinateur de Valérian, qui a créé le storyboard et les décors du film.

 Ce film de science-fiction réunit Bruce Willis, conducteur d'un taxi volant, et la belle Milla Jovovich. Ils sont les seuls à pouvoir sauver l'humanité d'extra-terrestres malveillants. Hollywood est conquis !     

Scénariste, réalisateur, producteur, Luc Besson a plusieurs casquettes à son art.  Des blockbusters aux films plus intimistes, en passant par l'animation, il poursuit une carrière prolifique et originale.

 Il finance le projet « Taxi » avec la société ARP pour le premier film de la saga et avec sa propre société de production EuropaCorp, créée avec Pierre-Ange Le Pogam, pour les trois suivants.

On connaît la suite ... ou les suites à succès de cette franchise !              

À bord d'une Peugeot 406, le duo Samy Nacéry - Frédéric Diefenthal file à toute vitesse dans les rues de Marseille. Yakuzas, Péres Noël et autres méchants en tout genre n'ont qu'à bien se tenir !

Autre blockbuster au succès international produit par EuropaCorp, la trilogie « Taken », un thriller franco-américain porté par l'incroyable Liam Neeson. Action, enlèvement, bastons, mafia revancharde... Un menu musclé attend Bryan Mills, ex-agent de la CIA.

Au passé, au présent ou au futur, les personnages féminins continuent d'inspirer le cinéaste. Ses héroïnes, fortes et fragiles à la fois, ont toutes un destin hors du commun.             

Il met en scène  la vie de  « Jeanne d'Arc » (1999), un film épique à grand spectacle, soutenu par l'interprétation habitée de Milla Jovovich aux côtés de John Malkovich, Faye Dunaway, Dustin Hoffman.

Puis dans « The Lady »,  (2011), Michelle Yeoh se glisse dans la peau d'Aung San Suu Kyi,  femme politique, opposante de la junte birmane, qui sacrifiera son bonheur personnel pour celui de son peuple.

Sans oublier, récemment « Lucy » (2014) avec Scarlett Johansson et Morgan Freeman, un film de science-fiction dans lequel une jeune étudiante se retrouve du jour au lendemain avec des pouvoirs illimités et surhumains...              

Luc Besson a également écrit et réalisé la trilogie « Arthur et les Minimoys ».Trois films d'animations qui plongent le jeune héros Arthur dans un monde microscopique et magique.  Aux côtés de la princesse Sélénia et de son peuple, les Minimoys, il va devoir contrer les plans machiavéliques de l'infâme Maltazard. Un formidable voyage initiatique mais aussi un magnifique hymne à la nature.      

Un voyage qui se poursuit le 26 juillet avec la sortie en salles de « Valérian et la Cité des Mille Planètes ».

A cette occasion, du 13 au 26 juillet, plongez dans l'univers de Luc Besson avec plus de 25 films, en location à 1,99€ par film en SD et HD sur le service de Vidéo à la demande de la TV d'Orange.

Le Cinquième Élément © GAUMONT 2017