Le Mag TV

Atlanta's Missing and Murdered:The ...

L'affaire criminelle qui terrifia les États-Unis

Samedi 18 juillet à 20h40

Atlanta's Missing and Murdered:The Lost Children
Atlanta's Missing and Murdered:The Lost Children

Entre 1979 et 1981, au moins 30 enfants et jeunes adultes noirs ont disparu ou ont été assassinés dans la ville d'Atlanta. Parfois, les corps étaient retrouvés rapidement, parfois, cela prenait des mois. Seul lien évident entre les victimes, leur couleur de peau.
Alors que les découvertes macabres se multiplient et que la confiance dans les forces de l'ordre diminue, les mères de plusieurs enfants décident de faire appel aux médias. Désormais, la capitale de la Géorgie se retrouve sous les feux de l'actualité.
Tandis que la colère gronde dans la communauté noire et que les politiques ne savent manifestement pas quoi faire, le FBI s'empare de l'enquête.
Très vite la piste d'un "serial killer" est envisagée. À chaque fois, l'enfant disparu est retrouvé asphyxié, étranglé ou poignardé. Autre détail troublant, la plupart des victimes sont abandonnées dans la rivière Chattahoochee, qui traverse la ville.
Le 21 juin 1981, Wayne Williams, un Afro-américain de 23 ans, originaire d'Atlanta, est arrêté. Le 27 février 1982, après un procès de deux mois, il est condamné à la prison à vie pour le meurtre de deux adultes. En revanche, les autres affaires sont finalement classées en raison de l'insuffisance des preuves apportées par les enquêteurs.

Réalisé par Sam Pollard, Maro Chermayeff, Jeff Dupre et Joshua Bennett, "Atlanta's Missing and Murdered" tente de fournir enfin des réponses à ceux que les tragédies ont directement touchés. Au lieu d'une approche typique et clinique des crimes, les réalisateurs se concentrent sur les personnes impliquées dans cette affaire, principalement les proches laissés derrière. 
Les documents originaux du procès sont reconsidérés et les allégations troublantes sur l'implication possible du Ku Klux Klan sont étudiées.
En mars 2019, la maire Keisha Lance Bottoms et la chef de la police Erika Shields ont demandé le réexamen des preuves à l'aide de la technologie ADN la plus récente. Elles espèrent enfin donner un sentiment de finalité à l'enquête initiale.

Rendez-vous sur OCS Choc (canal 52 de la TV d'Orange) les samedis 18 et 25 juillet à partir de 20h40.

Sur le même sujet Documentaire

Et aussi dans les bouquets cinéma séries

Découvrir OCS

Les nouveautés de la TV d'Orange

OCS sur les réseaux sociaux