Le Mag TV

Eddie Constantine

En 5 films tout est dit !

Tous les vendredis à 20h40

Eddie Constantine, Israël de son vrai prénom, est né à Los Angeles. Après avoir tenté infructueusement sa chance à Hollywood, il arrive en France où il a suivi son ami John Berry victime du maccarthysme.
Il y fait la connaissance d'Edith Piaf, pour qui il traduira certains de ses grands tubes comme La vie en rose en anglais.
La gloire il va la trouver avec le personnage de Lemmy Caution dans une dizaine de films, dont deux réalisés par Jean-Luc Godard et beaucoup de films de série B.
En parallèle, il mène une carrière dans la chanson avec de nombreux succès à son actif dans les années 50/60.
Car Eddie se considère avant tout comme chanteur. Le cinéma avait pour lui un intérêt purement pécuniaire qui lui permettait de s'occuper entre autres, de son écurie de course pour laquelle il délaissa peu à peu le cinéma.

-Vendredi 2 août à 20h40
Ces dames s'en mêlent
Réalisé en 1965 par Raoul André. Avec Eddie Constantine, Annie Cordy, Hubert de Lapparent...

Jeff Gordon, le célèbre agent du F.B.I. à qui les dames ne savent pas résister est venu à Paris pour mettre un terme aux agissements d'une équipe de faussaires. Un de ses agents est tué par les malfaiteurs. Il les file jusqu'à la boîte de nuit de « Madame Lily » où il fait la connaissance de l'énigmatique Wanda. Elle lui apprend que Ericson, son ex-mari, s'occupe de la gravure des faux billets. Angelo, le chef d'un camp rival, croit que Jeff fait partie du gang. Jeff joue de ce quiproquo et parvient ainsi à trouver Zacharie, le chef de bande...

-Vendredi 9 août à 20h40
La môme vert-de-gris
Réalisé par Bernard Borderie en 1953. Avec Eddie Constantine, Maurice Ronet, Dario Moreno...

Lemmy Caution se retrouve au Maroc, à Casablanca. Il enquête discrètement sur une bande soupçonnée s'en prendre à un convoi transportant de l'or américain. Il a été prévenu de l'affaire par un certain Mickey, juste avant que ce dernier ne meure au cours d'une rixe. Carlotta La Rue, alias la Môme Vert-de-Gris, chanteuse dans un cabaret de la ville, pourrait peut-être lui apporter des informations supplémentaires. Lemmy Caution prend contact avec elle et laisse son charme agir sur celle qui n'est autre que la maîtresse du chef des bandits qui convoitent l'or...
La Môme Vert-de-Gris est le premier grand rôle d'Eddie qui donne vie à Lemmy Caution, héros emblématique des films d'espionnage, bien avant James Bond. Le personnage est né de l'imagination de Peter Cheney.

-Vendredi 16 août à 20h40
Lucky Jo
Réalisé par Michel Deville en 1964. Avec Eddie Constantine, Pierre et Claude Brasseur, Georges Wilson...

Un truand surnommé «Lucky Jo» est peu chanceux. A sa sortie de prison, plus aucun gangster ne souhaite travailler avec lui. Son ami Simon, garagiste, est un des derniers à le fréquenter.  Il lui prête une voiture pour qu'il puisse retrouver Mimi, son ancienne maîtresse, chanteuse dans un cabaret de Pigalle. Tandis que Jo et Mimi fêtent leurs retrouvailles, des bandits volent la voiture de Simon et s'en servent pour réaliser un braquage. Avec Jo, la poisse n'est jamais très loin !
Chose rare, on retrouve dans ce film les Brasseur, père et fils, dans les rôles de deux flics faussement aimables !

-Vendredi 23 août à 20h40
Des frissons partout
Réalisé en 1964 par Raoul André. Avec Eddie Constantine, Perrette Pradier, Daniel Emilfork...

Après le casse du siècle place Vendôme, deux bandes rivales se battent pour mettre la main sur le magot : un demi-milliard de diamants. C'est Grégori dit « l'insaisissable » qui les a en sa possession. Jeff Gordon, agent du F.B.I, s'infiltre dans la bande. Il aide la police à arrêter tous ses membres à l'exception de Grégori, blessé, qui part en cavale.  Avec l'aide de Lisa, une enquêtrice privée, Jeff Gordon le prend en chasse. Ensemble, ils découvrent que le voleur a trouvé refuge dans une clinique de chirurgie esthétique. Ils n'ont que peu de temps pour arrêter le voleur avant qu'il ne change de visage...

-Vendredi 30 août à 20h40
Laissez tirer les tireurs
Réalisé par Guy Lefranc en 1964. Avec Eddie Constantine, Daphné Dayle, Patricia Viterbo...

Le répulseur, un prototype ultra-secret, a été volé. Andersen, l'auteur des faits, est assassiné par ses complices. L'agent du FBI Jeff Gordon découvre en fouillant les effets personnels d'Andersen la photo d'une certaine Corinne, épouse d'un fabricant de télévision.
Quand il la retrouve, elle nie avoir été la complice d'Andersen. C'est son mari qui détient le fameux prototype et il s'apprête à le vendre à des puissances étrangères. Gordon va tout tenter pour le récupérer.
C'est Georges Delerue qui signe la musique du film. Il se fera connaître avec la nouvelle vague et emportera plusieurs César et un Oscar.

Sur le même sujet Classique

En ce moment sur OCS

Découvrir OCS

Les nouveautés de la TV d'Orange

OCS sur les réseaux sociaux