Le Mag TV

Films à Oscars

Inédit

Deux films réalisés par Adam McKay et Oliver Stone et un inédit de Luca Cadagnino

17 et 24 février

Un regard porté sur la crise des subprimes, l’art de la guerre en dollars et une brève passion entre deux garçons.

Dimanche 17 février à 20h40
The Big short : le casse du siècle
Drame américain d’Adam McKay / 2015 / Avec Christian Bale (Michael Bury), Ryan Gosling, Steve Carell, Brad Pitt.
En 2005, un gestionnaire de fonds spéculatifs découvre avant tout le monde qu’une crise financière est sur le point d’éclater. Il décide alors de parier contre le marché immobilier florissant qui repose sur des prêts à hauts risques et va s’enrichir grâce à lui.
D’après une histoire vraie inspirée du livre-enquête, Le Casse du siècle, de Michael Lewis, le réalisateur, Adam McKay, démonte les mécanismes d'un système financier perverti.

Dimanche 17 février à 22h50
Wall Stret
Drame d’Oliver Stone (Platoon, 1986, JFK, 1991…)  / 1988 / Avec Michael Douglas, Martin Sheen, Charlie Sheen
Bud Fox, un jeune courtier en Bourse, a pour modèle Gordon Gekko, un investisseur impitoyable. Lorsqu’il apprend par son père, délégué syndical dans une compagnie aérienne, une information qui va influer sur le cours d’une action, il la livre à Gekko dans l’espoir qu'il l'embauche.

Dimanche 24 février à 20h40
Call me by your name (inédit) (-10 ans)
Drame (français, italien, américain, brésilien) de Luca Guadagnino / 2018 / Avec Armie Hammer, Timothée Chalamet, Michael Stuhlbarg... 

Au début des années 80, dans le nord de l’Italie, une demeure lombarde du XVIIe siècle reprend vie. La famille Perlman y prend ses quartiers d’été et accueille Oliver (Armie Hammer) un jeune homme américain. Beau, intelligent, sportif et sympathique, il vient assister dans ses travaux Samuel Perlman (Michael Stuhlbarg), éminent professeur d’archélogie et historien de l’art spécialisé dans la culture gréco-romaine. Oliver charme aussi bien les membres de la famille que les amies d'Elio (Timothée Chalamet), dix-sept ans, l’enfant unique du couple Perlman. C'est à travers le regard amoureux de cet adolescent discret que nous observons Oliver et l’attraction qu’il exerce sur lui.

Après Amore et A Bigger Splash, Luca Guadagnino signe l’adaptation du roman d’André Aciman, d’après un scénario de James Ivory. Le titre choisi par l’écrivain, Appelle-moi par ton nom, évoque « l’amour parfait. Il consiste dans la tentative de trouver un partenaire qui vous permet de vous aimer. Vous devenez lui, et lui est transformé en vous… ».  Le réalisateur italien filme l’art du double jeu que devaient encore maîtriser les homosexuels dans la société anglo-saxonne des années 80.

Sur OCS City, (canal 51) à partir du 17 février à 20h40.

Sur le même sujet Comédie

En ce moment sur OCS

Découvrir OCS

Les nouveautés de la TV d'Orange

OCS sur les réseaux sociaux