Le Mag TV

James Ivory

Le plus britannique des cinéastes américains

Chaque vendredi à 20h40

Le cinéaste américain nous offre cinq voyages dans le temps, en Inde, en Angleterre et en Italie. Puisés dans les romans de la littérature anglo-saxonne, ses films décrivent les codes et les fastes d'une société raffinée et cruelle où la bienséance et la dignité étouffent les élans du cœur.
Chaleur et poussière - vendredi 1er novembre à 20h40
Jeune journaliste à la BBC, Anne Rivers est fascinée par le passé de sa grand-tante Olivia. Soixante ans plus tôt, elle avait épousé un haut fonctionnaire britannique en mission aux Indes et l'avait quitté, malgré le scandale, pour un prince indien. Anne décide de partir sur ses traces et s'éprend à son tour d'un Indien dont elle attend un enfant. L'histoire semble se répéter, mais l'Inde des années 80 n'est plus l'Inde coloniale.
Comédie dramatique adaptée du roman "Heat and Dust" de Ruth Prawer Jhabvala/1982/avec Julie Christie, Greta Scacchi, Christopher Cazenove, Shashi Kapoor, Adnan Zakir Hussain.
 
Les Bostoniennes - vendredi 8 novembre à 20h40
En 1875 dans un salon bourgeois de Boston, Olive, célibataire endurcie et militante féministe, fait la connaissance de Verena. Entre elles naît une tendresse qui dépasse rapidement la simple connivence intellectuelle. Séduite par son don d'oratrice qui lui fait défaut, Olive invite la jeune fille sous son toit et veut la rallier à la cause des femmes. Elle lui présente son cousin Basil, un avocat conservateur du Mississippi qui est loin de partager les idées de sa cousine sur l'émancipation des femmes. Il tombe lui aussi sous le charme de Verena.
 
Drame /1985/d'après un roman de Henry James/avec Christopher Reeve (Basil Ransome), Vanessa Redgrave (Olive Chancellor) : nommée à l'Oscar de la meilleure actrice, Madeleine Potter (Verena Tarrant).
 
Maurice - vendredi 15 novembre à 20h40
Au Trinity College de Cambridge, quelques années avant la Première Guerre mondiale, Maurice Hall, jeune bourgeois londonien, et Clive Durham, jeune aristocrate, étudient le droit. Les deux étudiants partagent une amitié particulière qu'ils ne peuvent exprimer au sein de cette société restée très victorienne. Ils vont connaître bien des tourments avant d'avoir la possibilité d'assumer leur différence.
Comédie dramatique/1987/Adaptée d'un roman d'E. M. Forster. Elle a reçu le Lion d'argent à la Mostra de Venise en 1987.
Avec James Wilby (Maurice Hall), Hugh Grant (Clive Durham).
 
Les vestiges du jour - vendredi 22 novembre à 20h40
Le sens du devoir et de la fidélité ont conduit James Stevens, majordome à la tête d'une armée de domestiques, à servir aveuglément pendant trente années Sa Seigneurie Lord Darlington, aristocrate britannique aux sympathies nazies. À  la mort de celui-ci en 1956, James répond à l'invitation de Madame Benn, l'ancienne intendante de Darlington Hall qu'il a aimée sans jamais le lui avouer, alors qu'elle s'appelait encore Miss Sarah Kenton. Il se remémore son passé et s'autorise enfin à se demander s'il n'aurait pas gâché sa vie.
Drame romantique/1993 /Adapté du roman éponyme du Britannique d'origine japonaise, Kazuo Ishiguro (prix Nobel de littérature en 2017)/avec Anthony Hopkins (James Stevens), Emma Thompson (Sarah Kenton/Madame Benn), James Fox (Lord Darlington), Christopher Reeve (Lewis), Peter Vaughan (William Stevens), Hugh Grant (Reginald Cardinal).
 
Chambre avec vue - vendredi 29 novembre à 20h40
En 1905, Lucy Honeychurch, une jeune Anglaise de bonne famille chaperonnée par sa cousine plus âgée, Charlotte, part en voyage à Florence. Au lieu des deux chambres avec vue sur l'Arno promises par la pension pour Britanniques, celles qu'on leur offre tournent le dos au fleuve. Leurs voisins, Monsieur Emerson et son neveu George, leur proposent de faire un échange. Lucy est fascinée par le charme du jeune homme.
Drame sentimental/1986/adapté du roman d'E. M. Forster/avec Helena Bonham Carter (Lucy Honeychurch), Daniel Day-Lewis (George), Maggie Smith (Maggie Smith).

Les films de James Ivory illustrent son intérêt pour la grandeur et la décadence des civilisations et les mutations de la société indo-britannique. Son sens aigu du détail, sa fine observation des désirs réprimés confèrent à ses films une grande authenticité des mœurs de la période de l'Entre-deux-guerres.
Le réalisateur américain a signé la plupart de ses grands succès pendant sa collaboration avec Ismail Merchant, son compagnon et producteur, tous deux fondateurs de la société de production Merchant Ivory créée en 1961.
James Ivory a reçu en 2018, à 90 ans, l'Oscar pour le scénario du film "Call me by your name" adapté du roman américain d'André Aciman et réalisé par Luca Guadagnino en 2017.

Rendez-vous sur OCS Max (canal 50 de la TV d'Orange)

Et aussi dans les bouquets cinéma séries

Découvrir OCS

Les nouveautés de la TV d'Orange

OCS sur les réseaux sociaux