Le Mag TV

Le Dernier Vermeer

Inédit

Le plus grand faussaire de tous les temps

Dimanche 16 mai à 20h40

Le Dernier Vermeer
Le Dernier Vermeer

Héros national ou collaborateur nazi ? Lors de son procès pour avoir traité avec l'ennemi et vendu un Vermeer à Hermann Göring, le bras droit d'Adolf Hitler, le restaurateur et marchand d'art hollandais Han van Meegeren, voit sont talent se retourner contre lui. Personne ne veut croire que cette toile d'une aussi belle et savante facture est de lui.
 
À Amsterdam, peu après la Seconde Guerre mondiale, le capitaine Joseph Piller est chargé de retrouver les propriétaires légitimes d'œuvres volées, puis récupérées par les forces alliées. Il doit également identifier les collaborateurs qui ont facilité le pillage. Ses investigations l'amènent à découvrir le tableau, "Le Christ et la parabole de la femme adultère", acheté par le dignitaire allemand et criminel de guerre nazi au marchand d'art. Ce dernier est arrêté et interrogé.

Han van Meegeren est passé maître dans l'art de la contrefaçon. Après de minutieuses études sur les techniques de fabrication d'une œuvre pour lui donner la patine de presque trois cents ans, ses talents de peintre ont fait le reste. Son habileté est telle qu'il réussit à tromper les plus grands experts et à faire passer ses toiles pour des œuvres perdues du maître de l'âge d'or du 17e siècle, Johannes Vermeer.
Il a ainsi extorqué les Nazis de millions de dollars en leur vendant des copies de célèbres peintures, mais il est accusé de les avoir pillées au profit de l'ennemi. Il encourt la peine de mort.
Son sort repose désormais entre les mains de Joseph Piller qui devra organiser sa défense et démontrer qu'il est au contraire un héros.
 
Le Dernier Vermeer (2019), du réalisateur et producteur américain Dan Friedkin, est l'adaptation du livre "The Man Who Made Vermeers" du romancier américain et historien d'art, Jonathan Lopez, lui-même inspiré de l'histoire vraie du peintre faussaire.
Avec Guy Pearce, Claes Bang, Vicky Krieps, Roland Møller...

Han van Meegeren a dû avouer son imposture pour se disculper. Mais il s'était vengé des critiques d'art de l'époque en les ridiculisant. Il a ainsi contribué à propulser au firmament le nom du peintre de Delft mort dans la misère en n'ayant peint que fort peu de toiles, une quarantaine authentifiée. Tombé dans l'oubli, il a été remis en lumière par l'historien d'art français, Théophile Thoré, qui l'a surnommé "le Sphinx de Delft", tant sa vie et le peintre lui-même sont restés mystérieux.

Guy Pearce, comédien, chanteur et neveu de Gene Hackman, refuse d'être pistonné par son oncle et fait ses premiers pas au théâtre puis dans la série télévisée "Les Voisins", en 1985. Il se fait connaître en 1994 auprès du grand public grâce à son rôle de drag queen dans "Priscilla, folle du désert", une notoriété qui l'amène ensuite à décrocher les rôles de Leonard Samson dans "Memento" de Christopher Nolan (2000), d'Edouard VIII aux côtés de Colin Firth et de Helena Bonham Carter dans "Le Discours d'un roi" de Tom Hooper (2011), du Docteur Aldrich Killian dans "Iron Man 3" en 2013...

Rendez-vous sur OCS Max, (canal 50) sur la TV d'Orange.

Sur le même sujet Drame Guerre/histoire

Et aussi dans les bouquets cinéma séries

Découvrir OCS

OCS sur les réseaux sociaux