Le Mag TV

Le pharaon, le sauvage et la princesse

Inédit

En Replay

3 contes, 3 époques, 3 univers pour rêver : une épopée de l'Égypte antique, une légende médiévale de l'Auvergne, une fantaisie orientaliste du XVIIIe siècle avec des costumes ottomans et des palais turcs, dans une explosion de couleurs.

Le Pharaon
Un jeune roi soudanais et une princesse voisine s’aiment d’amour. La mère de celle-ci refuse leur mariage, pour conserver le pouvoir. Seul le pharaon en est digne, dit-elle, sûre que ce monarque lointain n’entendra jamais parler d’eux. Alors le jeune roi africain part à la conquête de la prestigieuse Égypte et de la couronne sacrée de Pharaon, pour gagner ainsi la main de sa belle…

Le sauvage
Dans le sombre château d’un Moyen Âge de légende, en Auvergne, vivent un seigneur violent, son petit garçon solitaire et un prisonnier invisible au fond de sa geôle. L’enfant délivre le prisonnier. Il est condamné à mort par son propre père. Vingt ans après, la forêt résonne des exploits d’un « beau sauvage », qui combat avec insolence les méfaits du seigneur. Mais d’où vient ce mystérieux héros que personne ne parvient à saisir ?

La princesse
En Turquie, au XVIIIe siècle, un prince déguisé en marchand de beignets, une princesse qui s’ennuie dans un palais, un amour naissant, des rencontres interdites dans un souterrain secret, une caravane, des pillards, trois dames de compagnie, des roses, un luth, de la malice, tout cela dans un feu d’artifice de couleurs.

Les jardins sont luxuriants, les costumes sont brodés et incrustés de pierres précieuses, les intérieurs regorgent de mosaïques et les décorations du carrosse du grand vizir sont chatoyantes.

Des rêves contrastés peuplés de dieux splendides, de tyrans révoltants, de justiciers réjouissants, d'amoureux astucieux, de princes et de princesses n'en faisant qu'à leur tête.

Un film d'animation (à partir de 6 ans) écrit et réalisé par Michel Ocelot.

Rendez-vous sur OCS à la demande (canal 53) sur la TV d'Orange.

Et aussi dans les bouquets cinéma séries

Découvrir OCS

OCS sur les réseaux sociaux