Le Mag TV

Les grands classiques du cinéma

4 films, 4 chefs-d'œuvre, à voir et à revoir sans compter

Tous les vendredis à 20h40

Melville, Duvivier, Ophüls, Grémillon, des noms qui ont marqué le cinéma français d'avant et d'après-guerre. Les films voient éclore les carrières de ceux et celles qui seront les stars de demain : Jean Gabin, Charles Vanel, Serge Reggiani, Viviane Romance ou bien encore Simone Signoret. Profitez de l'été pour réviser vos classiques.

- Le Doulos : Vendredi 6 juillet à 20h40

Après 5 années passées en prison, Maurice se rend chez un receleur qu'il soupçonne d'avoir tué sa femme. Il l'écoute donner des renseignements pour un futur casse et le descend froidement. Il embarque des bijoux et une liasse de billets. Le lendemain, alors qu'il tente de percer un coffre grâce au matériel fourni par Silien, suite aux infos du receleur, il est pris la main dans le sac par la police. Il parvient à s'enfuir. Bien que blessé, il se met à la recherche de Silien qu'il pense être le « doulos » qui l'a vendu aux flics...
Un « doulos » en argot signifie « chapeau ». Chez la police, c'est aussi un indicateur, celui qui « porte le chapeau ». Jean-Pierre Melville adapte le roman de Pierre Lesou, une peinture du Montmartre de l'époque, et en fait un western parisien.
Réalisé par Jean-Pierre Melville en 1963. Avec Jean-Paul Belmondo, Serge Reggiani, Jean Desailly...

- La Ronde : Vendredi 13 juillet à 20h40

Un narrateur conte une série d'aventures amoureuses, une ronde où les protagonistes passent de bras en bras. Léocadie, une belle prostituée, rencontre Franz un soldat qui rencontre Marie, une femme de chambre, laquelle rencontre un fils de famille Alfred, qui rencontre une épouse, Emma Breitkopf.
Mais la ronde ne s'arrête pas là...
Réalisé par Max Ophüls en 1950. Avec Anton Walbrook, Simone Signoret, Serge Reggiani, Gérard Philipe, Danielle Darieux...

- La Belle équipe : Vendredi 20 juillet à 20h40

Jean, Charlot, Jacquot, Mario et Raymond sont au chômage. Miracle, ils gagnent 100 000 francs à la Loterie nationale. Chacun rêve de changer sa vie avec ce pactole, mais Jean ne veut pas voir la bande se séparer. Il leur propose de racheter un vieux lavoir sur les bords de la Marne et d'en faire une guinguette. Au départ, les 5 compères entament une aventure remplie de joie, et d'espoir, celui de vivre un avenir meilleur. Hélas, c'est sans compter sur les histoires de cœur avec la belle Gina  et les coups durs auxquels ils doivent faire face...
Le film sort en plein Front Populaire. Duvivier avait prévu une fin sombre et tragique. On lui demanda d'en tourner une seconde, plus optimiste et dans l'air du temps. C'est  dans ce film que l'on entend Gabin chanter son célèbre : « Quand on s'promène au bord de l'eau, comme tout est beau, quel renouveau... ».
Réalisé par Julien Duvivier en 1936. Avec Jean Gabin, Charles Vannel, Raymond Aimos, Vivianne Romance...

- Gueule d'amour : Vendredi 27 juillet à 20h40

Lucien Bourrache, sous-officier Spahi, est en garnison à Orange. il doit son surnom « Gueule d'amour » au fait qu'il plaît beaucoup aux dames. Mais aux amourettes d'un jour, il préfère l'amitié du médecin- major René Dauphin. Obligé de se rendre à Cannes pour toucher l'héritage d'une vieille tante, il fait la rencontre de Madeleine. Elle perd au jeu tout l'argent de Lucien et l'abandonne à son triste sort. Follement épris de sa belle, il ne peut accepter que leur histoire en reste là. Quelque temps plus tard, démobilisé, il part pour Paris chercher du travail. Et par un des hasards de la vie, il retrouve Madeleine...
Réalisé par Jean Grémillon en 1937. Avec Jean Gabin, Mireille Balin, René Lefèvre...

Retrouvez toutes ces pépites du cinéma français sur OCS Géants, sur le canal 53 de la TV d'Orange.

Sur le même sujet Classique