Le Mag TV

Marlon Brando

Le monstre sacré du cinéma

Mercredi 21 octobre dès 20h50

Votre soirée en compagnie d'un acteur remarquable dans le rôle qui en fit une vedette, Stanley Kowalski, le personnage fictif de la pièce de théâtre américaine de Tennessee Williams adaptée par Elia Kazan. Elle est suivie du film shakespearien de Joseph L. Mankiewicz sur la guerre fratricide, après l'assassinat de César, entre les partisans de Marc Antoine et de Brutus.

Un tramway nommé désir à 20h50
La confrontation de deux personnages, symboles de l'anéantissement du vieux Sud décadent par la nouvelle société industrialisée du Nord.
Blanche Dubois vient de perdre la plantation familiale et trouve refuge chez sa sœur Stella et son mari Stanley Kowalski à La Nouvelle-Orléans. Raffinée, issue d'une famille de l'aristocratie du Sud, Blanche se heurte de plein fouet au monde réaliste et violent de son beau-frère, ouvrier d'origine polonaise.
Tout à la fois exaspéré par les manières de Blanche et secrètement attiré par elle, Stanley cherche à savoir quel a été son véritable passé.
Drame d'Elia Kazan ( 1952 / Avec Marlon Brando (Stanley Kowalski), Vivien Leigh (Blanche Dubois), Kim Hunter (Stella Kowalski), Karl Malden (Harold Mitchell)

Jules César à 22h50
À l'égal de la pièce romaine de Shakespeare dont il est une fidèle adaptation, le film illustre comment la soif de puissance du conquérant de la Gaule inquiète son entourage et le mène à prendre une décision irrévocable.
Au Sénat, un groupe de conspirateurs dirigé par Cassius, cherche le soutien du très respectable Brutus qui admire César, mais considère son ambition contraire aux intérêts de Rome. Celui-ci se rallie à leur cause. La femme de César le supplie de ne pas se rendre au Sénat car elle a fait un rêve de mauvais augure. Mais César se croit invulnérable. Il s'écroule sous les coups de poignards. Brutus, le jeune sénateur en qui le dictateur avait placé toute sa confiance, lui porte le dernier coup.
Brutus explique les raisons profondes de son geste à la foule des Romains rassemblés, mais Marc Antoine, le protégé de César, entame immédiatement après lui un long discours et retourne l'opinion contre les conjurés qui sont obligés de fuir.
Film de Joseph L. Mankiewicz / 1953 / Marlon Brando (Marc Antoine), James Mason (Brutus), Louis Calhern (Jules César), John Gielgud (Cassius), Deborah Kerr (Portia)

La vie de Marlon Brando est à l'image de l'homme, intense et scandaleuse. Son charisme ou son sex appeal, comme on voudra, parle pour lui.
En 1973, l'icône du rebelle dans L'Équipée sauvage (1953) refuse l'Oscar du Meilleur Acteur pour son rôle dans Le Parrain, de Francis Ford Coppola, en signe de protestation contre les mauvais traitements infligés aux Indiens, dans la vie et sur les écrans.
Il repose dans la Vallée de la Mort où ses cendres ont été dispersées.

Et aussi dans les bouquets cinéma séries

Découvrir OCS

Les nouveautés de la TV d'Orange

OCS sur les réseaux sociaux