Le Mag TV

Robert Bresson

5 films pour une rentrée à l'école bressonienne

Chaque jeudi à 20h50

Tout d'abord photographe et peintre, Robert Bresson réalise son premier film à 33 ans, en 1934.  
Il se fait connaître en 1943 lorsqu'il signe son premier long-métrage, un drame austère intitulé "Les Anges du péché", dont l'action se déroule au sein d'un couvent.
Il pose alors les jalons d'une œuvre à part, loin des canons d'un cinéma spectaculaire et théâtral, où transparaît son éducation catholique.
Ce réalisateur inclassable et perfectionniste, farouchement opposé au cinéma commercial, s'inscrit dans une dimension transcendantale du 7e art, à la recherche du sens spirituel de la vie.

Les Dames du Bois de Boulogne - 1er septembre à 20h50
Hélène et Jean sont amants depuis deux ans, mais Hélène a le sentiment que Jean lui échappe. Pour vérifier ses suppositions, elle prêche le faux et apprend de son ami et confident, Jacques, que Jean ne l’aime plus. Blessée, Hélène décide de se venger et monte un plan minutieux pour jeter une fille indigne dans les bras de son amant perdu. Elle s'arrange pour que Jean rencontre Agnès, une séduisante danseuse de cabaret qu'elle prend sous sa protection.
Comme Hélène l'avait prévu, le plan fonctionne parfaitement et Jean tombe immédiatement amoureux de la jeune femme aux mœurs légères…
Librement adapté d'un épisode de "Jacques le fataliste et son maître" de Diderot et servi par les dialogues de Cocteau, le film sorti en 1945 est porté par Maria Casares. Avec Paul Bernard, Elina Labourdette.

Journal d'un curé de campagne- 8 septembre à 20h50
Un jeune prêtre, plein d’ardeur et de foi, prend la direction de la paroisse d'Ambricourt et se heurte à l’hostilité et à l’indifférence générale du village.
Entre contemplation, apostolat et action de charité, le saint curé verse des larmes de pitié envers l’espèce humaine et sur un monde qui lui échappe.
Le film de Robert Bresson sorti en 1951 est la première des adaptations cinématographiques du roman de Georges Bernanos que certains admirateurs du grand romancier considèrent comme son chef-d’œuvre.
Avec Claude Laydu, André Guibert, Marie-Monique Arkell, Nicole Ladmiral...

Pickpocket - 15 septembre à 20h50
Contraint d’abandonner ses études, Michel vole sur le champ de courses de Longchamp le sac à main d'une femme. Il est arrêté, mais relâché faute de preuves, et se livre à d’autres larcins en utilisant la technique d'un pickpocket qu'il a observé dans le métro. Il s'entraîne chez lui à subtiliser les objets. De petit voleur à la tire, il devient un virtuose du vol qu'il élève au niveau d'un art. Mais, fasciné par ses exploits, il est persuadé que ses talents lui donnent le droit d’échapper aux lois...
La vitesse et la précision qu’exige cette activité répréhensible est une matière hautement cinématographique pour le réalisateur qui porte une attention particulière sur le jeu des mains. Pour être réussis, les gestes du pickpocket doivent être suffisamment rapides pour passer inaperçus. Ce film de Robert Bresson est une transposition très libre du roman de Dostoïevski, "Crime et châtiment".
Drame de 1959 avec Martin LaSalle, Marika Green, Pierre Etaix, Pierre Leymarie...

Au hasard Balthazar - 22 septembre à 20h50
L'âne au nom biblique est la vedette du film dramatique de Robert Bresson sorti en 1966. "L'animal est le témoin innocent des péchés des hommes, la victime expiatoire d'un monde de cruauté, le transporteur humble d'un fardeau qui n'est pas le sien."
Il traite donc de l'agitation et des passions humaines face à une créature sensible et humble. L'orgueil, l'avarice, le besoin de faire souffrir, la sensualité, au hasard des maîtres successifs, entre les mains desquelles l'âne souffre et finit par mourir.
Avec Anne Wiazemsky, François Lafarge, Philippe Asselin, Nathalie Joyaut...

Mouchette - 29 septembre à 20h50
Mouchette, quatorze ans, est confrontée à la rudesse de la vie à la campagne et les bas instincts des hommes. Entre l'école où l'on se moque d'elle parce qu'elle chante faux et la maison où sa mère malade ne peut faire face à ses responsabilités, la vie de l'adolescente manque cruellement de joie. Délaissée par un père et un grand frère, tous les deux alcooliques, elle s'acquitte pourtant des mille et une tâches domestiques, soigne sa mère et prend en charge son plus jeune frère.
Un soir de tempête, alors qu'elle rentre chez elle par un raccourci dans la forêt, Mouchette se retrouve en mauvaise compagnie. Le braconnier Arsène, ivre et croyant avoir tué le garde-champêtre, la somme de lui servir d’alibi avant de lui faire boire de l'alcool de genièvre...
Drame de 1967, d'après le romand de Georges Bernanos. Avec Nadine Nortier, Marie Cardinal, Paul Hébert, Jean-Claude Guilbert...

Rendez-vous sur Ciné+ Classic, canal 64 de la TV d'Orange.
Films également disponibles en Replay.

Sur le même sujet Classique

Et aussi dans les bouquets cinéma séries

Découvrir OCS
Blinded

Blinded

Dès mardi 21 février à 21h

Les nouveautés de la TV d'Orange

OCS sur les réseaux sociaux