Le Mag TV

Soirée John Wayne

John Ford, Raoul Walsh et Howard Hawks lui ont offert ses meilleurs rôles

Lundi 31 août dès 20h50

Révélé par Raoul Walsh qui lui donne son nom de scène, John Wayne connaît le succès grâce à John Ford, le maître du western. De La Piste des géants à La Chevauchée fantastique et L'homme qui tua Liberty Valance, il laisse une impressionnante filmographie. La chaîne des classiques en noir et blanc et technicolor présente deux de ses films signés John Ford en 1945 et George Waggner en 1951, ainsi qu'un documentaire.

Les Sacrifiés  - 20h50
Drame de John Ford / 1945 / Avec John Wayne (lieutenant Rusty Ryan), Robert Montgomery (lieutenant John Brickley), Donna Reed (lieutenant Sandy Davys)
En 1941, aux Philippines, les lieutenants Brickley et Ryan commandent une flottille de vedettes lance-torpilles. L'amirauté  ne croit guère à l'efficacité de ces navires. Mais après l'attaque surprise de Pearl Harbor par les Japonais, les forces américaines  sont en état d'alerte.  Les bateaux employés pour couler des vaisseaux sont détruits les uns après les autres. Tandis que les soldats bloqués sur les îles sont sacrifiés, Brickley et Ryan doivent  escorter le général Douglas MacArthur pendant son rapatriement vers les États-Unis. Les deux lieutenants ne désespèrent pas de faire valoir les qualités de leurs vedettes au combat.

John Wayne, l'Amérique à tout prix - 23h10
Documentaire de Jean-Baptiste Péretié /2019
Quelle réalité se cache derrière le mythe ? Le réalisateur français part sur les traces de la star hollywoodienne, de son vrai nom Marion Morrison, pour comprendre comment il s'est mué en réactionnaire militant. À l'aide de témoignages, il brosse le portrait d'un homme qui a joué les personnages courageux et téméraires. En 1941, des grands noms du cinéma s'engagent dans la Seconde Guerre mondiale. Selon l'auteur du documentaire, leur mobilisation profite à John Wayne qui obtient ainsi les premiers rôles et occupe la tête du box-office. Plus tard, "pris de remords" de ne pas avoir pu défendre sa patrie, il entretient un patriotisme exacerbé. Il est celui que tous les hommes veulent être, le grand héros américain. Il est à la fois producteur, coréalisateur et interprète principal en 1968 du film Les bérets verts, un drame guerrier qui tente de justifier l'intervention armée des USA au Vietnam.

Opération dans le Pacifique - 00h00
Film de guerre George Waggner / 1951 / Avec John Wayne (Duke Gifford), Patricia Neal (Mary Stuart), Ward Bond (John Perry)
Pendant la seconde Guerre Mondiale, sur une île du Pacifique, les autorités ordonnent l'évacuation des enfants. Duke Gifford, le commandant du sous-marin Thunderfish, est chargé de les mettre en lieu sûr et doit s'occuper personnellement d'un nouveau-né. Hanté par la mort de son fils, quitté par sa femme, Mary,  il est en proie aux tourments. Or, le hasard le remet en présence de celle-ci, infirmière à Pearl Harbor. Le dépit fait place à la jalousie lorsqu'il constate qu'un lieutenant de l'aéronavale, Bob Perry, courtise son ex-femme. Mais la guerre continue. Gifford arrivera-t-il à reprendre ses esprits pour combattre les Japonais ?

Pour passer la soirée, dès 20h50, avec John Wayne, choisissez Ciné+ Classic sur le canal 64 de la TV d'Orange.

Et aussi dans les bouquets cinéma séries

Découvrir OCS

OCS sur les réseaux sociaux