Le Mag TV

The Deuce en US+24

Saison 2 inédite

"Sexe, mafia & disco", la révolution est en marche !

Chaque lundi à 20h40

The Deuce en US+24
The Deuce en US+24

1978, New York est en pleine effervescence. La ville ne dort jamais, c'est l'avènement du mouvement punk, du disco et de l'industrie pornographique... Près de Times Square, au niveau de la 42ème rue Ouest ("The Forty-Deuce"), cinémas X et prostitution ont pignon sur rue, les descentes de police sont monnaie courante alors que fleurissent les activités illégales de la mafia.

La série The Deuce nous invite à partager l'intimité d'une dizaine de personnages, ambitieux, drôles et attachants, dont les destins se croisent et se mélangent. Dans ce quartier difficile, chacun cherche à tirer son épingle du jeu par tous les moyens et pas forcément les plus légaux...
En s'associant avec le gangster Rudy Pipolo (Michael Rispoli, "Les Sopranos"), Vincent, ancien serveur de bar, dirige désormais sa propre affaire.
James Franco
réalise une incroyable performance en se glissant dans la peau de ce personnage et de son frère jumeau, Frankie, un accro aux jeux d'argent.
Maggie Gyllenhaal, nommée meilleure actrice dans une série dramatique aux Golden Globes 2018, interprète Candy, prostituée indépendante et mère d'un enfant.
Femme forte et brisée, elle se tourne vers l'industrie naissante de la pornographie et apprend à tout diriger : l'éclairage, les actrices, la caméra. Son objectif : devenir réalisatrice de ses propres films.
On croise aussi Abby, une étudiante hédoniste, (Margarita Levieva,"Revenge") Chris Alston, un policier bienveillant (Lawrence Gilliard Jr.), la journaliste Sandra Washington (Natalie Paul)...

Collaborateurs de longue date, le journaliste David Simon ("Sur écoute","Treme") et George Pelecanos, l'un des maîtres du polar, signent une série humaniste, admirablement dialoguée et mise en scène. Ils dévoilent la face cachée des bas-fonds de New York, un milieu masculin, où des femmes exploitées luttent pour s'en sortir. Portée par le rêve américain, une révolution des mœurs est en marche. Sera-t-elle suffisante pour bousculer l'ordre établi ?

Sur le même sujet Série