Le Mag TV

Varda/Demy

Le duo mythique du cinéma français

En juillet

Figures incontournables de la "Nouvelle Vague", Agnès Varda et Jacques Demy ont formé un couple pendant près de 30 ans, jusqu'à la mort du cinéaste en 1990. La chaîne des grands classiques du cinéma diffuse deux films d'Agnès Varda disparue cette année : "Cléo de 5 à 7", "Le Bonheur", et deux films de Jacques Demy, le réalisateur des "Demoiselles de Rochefort" et des "Parapluies de Cherbourg" : "La Baie des anges" et "Lola".
 
Cléo de 5 à 7  :  Mercredi 24 juillet à 19h10
Drame d'Agnès Varda (1962) avec Corinne Marchand, Antoine Bourseiller, Dominique Davray
Cléo, chanteuse, a rendez-vous chez une cartomancienne. La dernière carte retournée par Madame Irma représente la mort. Cléo est effondrée, elle attend le soir même le résultat d'une biopsie. Elle déambule dans les rues en proie à une angoisse grandissante et rencontre dans un parc Antoine, un soldat en permission. Il lui dit sa tristesse de retourner faire la guerre en Algérie et risquer d'y perdre la vie. Ils se lient d'amitié.
La Baie des anges - Mercredi 31 juillet à 15H45
Drame de Jacques Demy (1963) avec Jeanne Moreau, Claude Mann, Henri Nassiet, Paul Guers
Jean Fournier, employé de banque, accompagne un collègue au casino d'Enghien et découvre l'ivresse du jeu. Sa nouvelle passion le conduit à passer ses vacances à Nice où il rencontre Jackie Demestre, une belle et romanesque flambeuse qui a quitté mari et fils pour le paradis des jeux de hasard.  
   
Le Bonheur - Mercredi 24 juillet à 16h25
Comédie dramatique d'Agnès Varda (1965) avec Jean-Claude Drouot, Claire Drouot, Marie-France Boyer
François et Thérèse ont deux enfants. Ils s'aiment et partagent des joies simples. Mais le hasard place Emilie sur le chemin de François. Le coup de foudre est réciproque. François décide de tout avouer à sa femme et lui demande d'accepter la situation telle qu'elle est.
Lola - Vendredi 26 juillet à 20h40
Drame de Jacques Demy (1961) avec Anouk Aimée, Marc Michel, Jacques Harden
Chanteuse et danseuse de cabaret à Nantes, Lola élève seule son fils depuis que Michel, le père de son fils, a quitté le foyer il y a sept ans. Roland, un ami d'enfance qui l'a aimée autrefois, la rencontre par hasard. Ses sentiments sont ravivés mais Lola attend toujours le retour de Michel.

Témoin de son temps, Agnès Varda, la documentariste, a filmé les inégalités sociales, la marginalité, la révolution castriste (Salut les Cubains, 1963), le mouvement hippie, les Black Panthers, les murs peints de Los Angeles (Agnès Varda in California, 1968), la guerre (Loin du Vietnam, 1966)... Elle est également l'auteure d'une douzaine de films de fiction. L'éternelle glaneuse d'images à l'inlassable curiosité était aussi reconnue pour son art du cadrage. Photographe, son premier métier qu'elle n'a jamais abandonné, elle s'était installée rue Daguerre, l'inventeur de l'ancêtre de la photographie. Agnès Varda laisse une œuvre onirique, humaniste et fantaisiste, un cinéma de rue, libre et inventif, affranchi des contraintes de studio. Elle a été récompensée par un Lion d'or à Venise en 1985 pour "Sans toit ni loi", un César du meilleur documentaire en 2009 pour "Les plages d'Agnès", un César d'honneur en 2001, une Palme d'honneur en 2015 et un Oscar d'honneur en 2017 pour l'ensemble de sa carrière.

Sur le même sujet Comédie Drame

En ce moment sur OCS

Découvrir OCS

Les nouveautés de la TV d'Orange

OCS sur les réseaux sociaux