Le Mag TV

Watergate

Inédit TV

Une horrible histoire qui résonne encore aujourd'hui

Mardi 28 avril à 22h20

Watergate
Richard Nixon

En quatre heures d'un documentaire en deux parties, à l'aide d'images de l'époque et de comédiens qui rejouent mot pour mot les transcriptions des enregistrements faits par Nixon lui-même, Charles Ferguson livre un film à charge contre une Amérique qui fait peur. Il relate des faits réels de l'Histoire qui expliquent comment, dans ce pays des libertés, on a appris à stopper un président incontrôlable.
Le 22 février 1975, quatre proches de Richard Nixon sont condamnés à des peines de prison après avoir été reconnus coupables d'avoir participé au scandale du Watergate.
À ce moment-là, l'Amérique découvre que son président avait compilé une «liste d'ennemis» à abattre comme Howard Stein, Sidney Davidoff ou encore plus étrange, Paul Newman. Dès lors, pour beaucoup d'Américains c'est la honte qui prévaut.
L'épreuve du Watergate a duré deux ans. Deux années terribles qui vont secouer politiquement les États-Unis, depuis la première effraction au siège du parti démocrate à Washington le 28 mai 1972, jusqu'au 8 août 1974.

Petit retour en arrière, en juin 1972 : cinq personnes entrent dans le quartier général du Parti démocrate situé dans l'immeuble du Watergate à Washington. Un gardien de la sécurité découvre une porte déverrouillée. Il prévient la police qui arrive aussitôt et arrête les soi-disant cambrioleurs.
Bob Woodward et Carl Bernstein, tous deux journalistes du Washington Post, s'intéressent à cette histoire et s'associent pour enquêter sur cette affaire.
De leur enquête, alimentée par un informateur anonyme surnommé « gorge profonde », il apparaîtra que Nixon n'était qu'un monstre de contrôle paranoïaque, un tyran qui aimait stocker des preuves qui pourraient être utilisées contre ses ennemis. Sa seule erreur : ne pas avoir prévu le retour de flamme.
Finalement, la démission de Richard Nixon présentée en échange d'une promesse présidentielle de son successeur, Gerald Ford, de l'exonérer des poursuites pénales, fait l'effet d'une bombe.

Ferguson retrace dans ce documentaire les moments les plus terribles de l'audition des bandes d'enregistrement, les obscénités et les discours antisémites, et dramatise des scènes clés grâce aux fictions qui reconstituent exactement ce qui s'est passé.

Ces quatre heures qui relatent une période de l'histoire des États-Unis montrent que personne n'a oublié, mais que l'on ne savait pas tout non plus...

Réalisé par Charles Ferguson en 2018.
Avec Douglas Hodge, Stewart Alexander, Richard Ben-Veniste...

À voir sur OCS Choc canal 52 de la TV d'Orange et sur OCS à la demande

Sur le même sujet Documentaire

Et aussi dans les bouquets cinéma séries

Découvrir OCS

OCS sur les réseaux sociaux