Le Mag TV

Xavier Dolan

Un jeune homme au talent et à la personnalité hors norme

OCS à la demande

logo de la chaine

L'œuvre très personnelle de ce jeune réalisateur audacieux débute par un film sur le désamour entre deux êtres liés par le sang. Suivent cinq longs métrages sur un trio amoureux, un thriller psychologique, un amour impossible, une relation mère-fils dont l'intensité dramatique va crescendo et un huis clos familial. Les six premiers films du jeune comédien, scénariste et réalisateur québecois, sont à voir ou à revoir quand il vous plait sur OCS à la demande :

J'ai tué ma mère  
Drame écrit et réalisé en 2009 par Xavier Dolan, qui incarne également le rôle principal, et réunit des actrices de renom : Anne Dorval et Suzanne Clément

Hubert Minel aimait sa mère, Chantal, lorsqu'il était plus jeune, mais aujourd'hui, du haut de ses dix-sept ans, il ne la supporte plus. Il la trouve ringarde, manipulatrice et culpabilisante. En cours, il raconte à Julie Cloutier, sa professeure d'éducation artistique, que sa mère est morte. Quand Julie découvre qu'il s'agit d'un mensonge, elle dit à Hubert que c'est comme s'il avait tué sa mère, ce qui l'inspire pour écrire sa prochaine rédaction.

Les Amours imaginaires
Comédie dramatique / 2010 / Avec Monia Chokri, Niels Schneider, Xavier Dolan, Anne Dorval

Au cours d'un dîner, Francis et Marie éprouvent le même coup de cœur pour Nicolas, un garçon au visage romantique auréolé de boucles blondes. Tous deux sont tombés sous le charme de ce personnage ambigu qui maîtrise parfaitement l'art de la séduction. Il ne montre pas de réelle préférence pour Francis ou pour Marie. Un trio amoureux se forme...

Tom à la ferme  (-10)
Suspense / 2012 /avec  Xavier Dolan (Tom), Pierre-Yves Cardinal, Lise Roy

Tom, jeune urbain branché, se retrouve dans le village de campagne où se déroulent les obsèques de Guillaume, son petit ami décédé dans un accident de voiture. Il découvre que sa mère ignore son existence. Elle attend Sarah, la petite-amie que Guillaume s'était inventée.
Pour Tom, l'épreuve du deuil se complique. Il doit se faire passer pour un ami hétérosexuel auprès de la famille de Guillaume et ne doit rien laisser paraître de ses préférences, surtout auprès de Francis, le frère aîné, un garçon viril et homophobe dont le comportement est de plus en plus inquiétant.

Laurence Anyways
Drame / 2012 / Avec Melvil Poupaud (Laurence), Suzanne Clément (Fred), Nathalie Baye (la mère de Laurence)

Laurence Emmanuel James Alia, professeur de lettres, et Fred, réalisatrice, vivent une heureuse relation. Mais le couple est mis à l'épreuve lorsque lui, Laurence, avoue à celle qu'il aime passionnément, Fred, qu'il ne peut faire autrement que d'exprimer au-dehors la personne qu'il est réellement au-dedans. Il lui demande de l'accompagner dans son désir d'être lui-même, c'est-à-dire une femme.

Mommy (-10)
Drame canadien / 2014 / César du Meilleur film étranger 2015 / avec Anne Dorval (Diane), Antoine-Olivier Pilon (Steve) / Suzanne Clément (Kyla)

Après la mort de son père, Steve est diagnostiqué TDAH, un trouble du déficit de l'attention et d'hyperactivité. L'adolescent est placé dans un centre de rééducation d'où il est exclu après avoir mis le feu à la cafétéria et grièvement blessé un pensionnaire. Sa mère Diane, veuve excentrique à la situation précaire, le reprend chez elle. Elle accepte la violence verbale et parfois physique de ce fils hypersensible qui présente aussi des troubles de l'attachement. Entre ces deux tempéraments volcaniques, leur voisine Kyla essaie d'apporter une note apaisante dans ce foyer à l'ambiance survoltée.

Juste la fin du monde
Drame adapté de la pièce de Jean-Luc Lagarce / 2016 / César du Meilleur Réalisateur en 2017 / Avec Gaspard Ulliel (Louis), Nathalie Baye (la mère), Léa Seydoux (Suzanne), Vincent Cassel (Antoine), Marion Cotillard (Catherine)

Après douze ans d'absence volontaire, Louis retourne dans son village natal, non pour rattraper le temps perdu, mais pour faire comprendre à sa famille qui ne sait comment interpréter sa présence, que son temps est compté. Les retrouvailles ne sont pas aisées et ravivent les souvenirs en créant beaucoup de tensions, surtout entre Louis et son frère Antoine.

Véritable autodidacte, Xavier Dolan réalise à vingt ans, en 2009, son premier long-métrage, J'ai tué ma mère. Celui-ci est basé sur une nouvelle, "Le Matricide", qu'il a écrite quatre ans plus tôt dans le cadre d'un travail scolaire. Il a été sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs au festival de Cannes où il a remporté le prix du cinéma d'art. Malgré quelques inégalités dues certainement à son jeune âge, la critique lui reconnaît un indéniable talent. Mommy en est l'éclatante illustration. Depuis Juste la fin du monde en 2016, il a réalisé Ma vie avec John F. Donovan en 2018 et Matthias et Maxime l'année suivante.

Rendez-vous sur OCS à la demande (canal 54 de la TV d'Orange) pour (re)voir les six premiers films de Xavier Dolan. Ce service est également disponible sur tous vos mobiles, tablettes et PC avec l'application OCS.

Sur le même sujet Comédie Drame

Et aussi dans les bouquets cinéma séries

Découvrir OCS

Les nouveautés de la TV d'Orange

OCS sur les réseaux sociaux