Le Mag TV

Yves Robert

L'homme qui était réalisateur, scénariste, acteur et producteur, pour le meilleur et pour le rire

En avril

Yves Robert avait le goût de la comédie, des grandes tablées avec ses amis qui pouvaient compter sur lui et aussi des belles femmes. En une vingtaine de films, il a marqué le cinéma français avec des comédies Telles qu'un éléphant ça trompe énormément ou bien le Grand Blond ou des films poétiques comme Alexandre le bienheureux.
Grâce à lui, tout le monde connaît le massif du Garlaban et La Treille si chers à Marcel Pagnol dont il a mis en images les souvenirs d'enfance.
Ses films résonnent à jamais dans notre inconscient comme les notes des musiques de ses films signées Vladimir Cosma.

Vendredi 2 avril à 20h40
Les Copains
Après avoir semé la zizanie dans une salle de cinéma, 7 amis de longue date, décident après une soirée bien trop arrosée de passer leurs vacances ensemble et de les rendre inoubliables..
Cette bande de fous furieux prend la direction de deux villes dans le Puy-de-Dôme en Auvergne : Ambert et Issoire. Celles-ci font bientôt les frais de leurs plaisanteries. Dans la première commune, Broudier, déguisé en ministre, réveille une caserne en pleine nuit. Le lendemain, Bénin, habillé en prédicateur, provoque un scandale en vantant en pleine messe les vertus du sexe...
Yves Robert réalise en 1965, avec une pléiade d'acteurs en grande forme : Philippe Noiret, Pierre Mondy, Claude Rich, Michel Lonsdale, Christian Marin, Guy Bedos et Jacques Balutin un vrai film de bande. Il renouvellera l'expérience avec Un éléphant ça trompe énormément et Nous irons tous au Paradis. C'est Georges Brassens qui co-signe la musique du film
 
Vendredi 2 avril à 22h10
Yves Robert, le Cinéma entre Copains
La carrière d'Yves Robert, c'est raconter une histoire de la comédie qui a duré plus de 40 ans. Réalisateur de classiques comme La Guerre des boutons, Le Grand Blond avec une chaussure noire ou Un éléphant ça trompe énormément, les souvenirs de Marcel Pagnol il a aussi signé quelques joyaux, comme Les Copains, Alexandre le Bienheureux, Clérambard, ou Salut l'artiste.
Avec ce documentaire de 2020, Jérôme Wybon raconte le parcours d'Yves Robert, son amitié avec Claude Sautet, Jean-Loup Dabadie et Jean Rochefort, sa curiosité et son amour du cinéma, lui qui a produit les premiers films d'Alain Cavalier, de Bertrand Tavernier, de Jean-Paul Rappeneau, porté Pierre Richard au pinacle de la drôlerie et même distribué en salles les premiers films des Monty Python.

Vendredi 9 avril à 20h40
Clérambard
L'extravagant comte de Clérambard vit dans son château vétuste avec sa femme, sa mère et son fils Octave. Dur avec les siens, il l'est davantage avec les animaux. Un jour, il rencontre un moine qui lui remet un livre sur la vie de saint François d'Assise. Clérambard est converti !  Sa vie change et va désormais se dérouler comme dans un conte où tout est amour et douceur.
En 1969 Yves Robert change de registre en adaptant une pièce de Marcel Aymé. Philippe Noiret, Danny Carrel et Gérard Lartigau s'en donnent à cœur joie avec des dialogues ciselés par Jean-Loup Dabadie, le tout rythmé par une musique de Vladimir Cosma. Comme  Hitchcock dans ses films, Robert apparaît brièvement dans le film sous les traits de Pastourin...
 
Vendredi 16 avril à 20h40
Courage fuyons
Froussard de père en fils et marié à une pharmacienne, Martin Belhomme tombe éperdument amoureux d'une chanteuse, Eva.
Bravant la tempête, il décide la rejoindre à Amsterdam où elle doit se produire. Mais un avis de recherche lancé par sa femme le fait rentrer à Paris, où pour éviter les reproches, il feint l'amnésie et découvre ainsi qu'elle le trompe.
L'idylle peut alors se poursuivre avec Eva qu'il va finalement épouser.
Yves Robert dirige en 1979 deux monstres sacrés du cinéma français : Catherine Deneuve et Jean Rochefort dans une histoire où les dialogues de Jean-Loup Dabadie font mouche.

Vendredi 23 avril à 20h40
Le Bal des Casse-pieds
Henri Sauveur est un vétérinaire comblé : il gagne bien sa vie et va devenir papa.
Enfin croit-il. En fait, il est la cible de tous les casse-pieds qui l'entourent.
Ses parents, ses amis, les chiens, les singes, jusqu'à sa femme qui le quitte le jour de la naissance de leur fils s'amusent à lui pourrir la vie.
Pris dans ce bal étourdissant d'enquiquineurs, voire de terribles emmerdeurs, il décide faire un pied de nez à tous et de partir avec Louise, sa nouvelle conquête, à à New-York.
En 1992, Yves Robert signe un vrai film choral avec en tête Jean Rochefort et Miou-Miou entraînant derrière eux une ribambelle d'acteurs comme Patrick Timsit, Jean-Pierre Bacri, Guy Bedos, Valérie Lemercier, Jean Yanne, Michel Piccoli et même Véronique Sanson...


Vendredi 30 avril à 20h40
Le jumeau
Matthias Duval est un petit entrepreneur qui vient de se faire plumer au poker. Il part sur la Côte d -Azur chez un ami pour se changer les idées.
 Il y fait la rencontre de deux riches jumelles américaines, Liz et Betty.
Comme il n'arrive pas à choisir laquelle des deux pour qui son cœur balance, il s'invente alors un frère jumeau.
Si elles sont riches et orphelines, elles sont aussi prêtes à tout pour se marier.
Commence alors un véritable numéro de jonglerie entre Matthias et son double Matthieu qu'il s'est inventé.
En 1984 Yves Robert taille un double costume pour Pierre Richard dans la lignée du Grand Blond avec qui il a acquis la stature d'un grand comique.

Rendez-vous sur la chaîne OCS Géants, canal 53 sur la TV d'Orange

Et aussi dans les bouquets cinéma séries

Découvrir OCS

Les nouveautés de la TV d'Orange

OCS sur les réseaux sociaux