Le Mag TV

AF447 : la traque du vol Rio-Paris

Inédit TV

Juin 2009, 228 personnes périssent à bord d'un avion qui semblait pourtant si fiable...

Jeudi 6 juin à 22h20

logo de la chaine

« On va taper, c'est pas vrai » !
Ce sont les derniers mots du commandant de bord Marc Dubois, 11 000 heures de vol au compteur en 30 années de carrière.
Pourtant tout avait bien commencé en ce soir du 31 mai 2009, à l'aéroport de Rio, au Brésil. 216 passagers et 12 membres d'équipage embarquent à bord du vol Air France 447 pour Paris.
Dans l'appareil, 32 nationalités sont représentées, dont 58 Brésiliens, des Marocains, des Hongrois, des Norvégiens, des Italiens, un Islandais... et 73 Français parmi lesquels 19 commerciaux et leurs conjoints, invités 4 jours au Brésil par leur direction.
À 2h14 et 28 secondes, l'avion disparaît soudainement des écrans radars.
Où se trouve l'avion?
Que s'est-il passé ?
Y a-t-il des survivants ?
Pendant les jours qui suivent le mystère va rester total.
Les recherches débutent immédiatement et d'immenses moyens aériens et maritimes sont déployés. Elles vont durer près de deux ans.
Menée sous la responsabilité du Bureau d'Enquêtes et d'Analyses (BEA), ces examens uniques dans les annales du monde aéronautique ont été entièrement filmés.
Grâce à ces images inédites et au témoignage de ceux qui les ont vécus, ce documentaire retrace pour la première fois les cinq campagnes de recherches entreprises pour retrouver l'épave de l'avion, mais surtout ses boîtes noires.
Elles seules étaient capables de dévoiler les véritables causes de l'accident.
L'épave ne sera localisée que deux ans plus tard, le 2 avril 2011, à 3 900 m de profondeur.
Au total, 51 corps ont été repêchés en 2009.
En 2011, 104 autres cadavres sont extraits de la carlingue, encore sanglés sur les sièges, sans que les masques à oxygène ne se soient déclenchés. Ceci qui prouve la rapidité avec laquelle les faits se sont produits. Les spécialistes disent qu'ils n'ont pas eu le temps de se voir mourir, beaucoup d'entre eux ont été fauchés dans leur sommeil.
Airbus et Air France seront mis en examen pour « homicides involontaires », mais des expertises concluront à une faute de pilotage.
Un film poignant, troublant, parfois émouvant qui raconte pour la première fois accident et recherches.

A voir le 6 juin et en replay sur Planète+ (canal 132).

Sur le même sujet Documentaire

Et aussi dans bouquet Famille

Les nouveautés de la TV d'Orange

La TV Orange sur les réseaux sociaux