Le Mag TV

Bon anniversaire monsieur Gainsbourg

Une semaine avec des inédits et une pépite !

En avril

Bon anniversaire monsieur Gainsbourg
Bon anniversaire monsieur Gainsbourg

Serge Gainsbourg, né le 2 avril 1928, aurait eu 90 ans.
Après des débuts difficiles sur scène en raison de son physique et de sa timidité maladive, il accède à la notoriété dans les années 60. Très vite, il va devenir le compositeur que tous les chanteurs vont s'arracher. Au travers de certaines émissions, jamais redifusées, Melody vous invite à revoir les débuts de celui qui est considéré comme l'un des plus grands chanteurs français du 20e siècle.

Chanson en noir et blanc - Première diffusion sur l'ORTF le 21 mars 1965

Une émission jamais rediffusée, avec Serge Gainsbourg, France Gall
Gainsbourg y chante "Chez les Yéyés", "Elaeudanla teïtéïa", "La fille au rasoir", "Négative Blues"...

Dimanche 15 avril
16 millions de jeunes - Première diffusion sur l'ORTF le 16 mai 1964

Ce documentaire de 16 minutes analyse l'évolution de la jeunesse dans la société. Avec Serge Gainsbourg, Gene Vincent...

Vendredi 27 avril
La vie à plein temps - Première diffusion sur France 3 le 26 novembre 1984

Serge Gainsbourg est l'invité sur le plateau de l'émission.Au sommaire : un télé-trottoir sur Serge Gainsbourg, un extrait du film publicitaire "Physique et figuré" réalisé pour le comité des produits de beauté français, un extrait du film "Equateur" de Serge Gainsbourg et une interview de Jane Birkin.

Dimanche 29 avril
A bout portant - Première diffusion sur l'ORTF le 19 septembre 1973

Une émission rare et jamais rediffusée. Le journaliste Michel Lancelot interviewe Serge Gainsbourg chez lui. Il parle de sa peinture, de ses débuts. Au piano, il interprète un morceau de Jean-Sébastien Bach. Il parle de ses filles et fait visiter son appartement, l'occasion de voir Charlotte enfant.

Enfin dernière pépite, rendez-vous tous les samedis et dimanches d'avril à 20h35 pour découvrir Marie Mathématique, la petite sœur de Barbarella, toutes deux créées par Jean-Claude Forest. Elle est le personnage principal d'une série animée en six volets diffusée à la télévision française entre 1965 et 1966 dans l'émission Dim, Dam, Dom. Serge Gainsbourg en a fait la musique et c'est lui le narrateur. Il ne pouvait qu'être séduit par le personnage, elle incarne en effet la femme des années 60, moderne à l'heure où les mœurs se libèrent.

Gainsbourg a beaucoup écrit pour les autres, mais aussi pour lui. « L'eau à la bouche » ou bien encore « la Javanaise » sont des tubes qui traverseront les décennies.
C'est un artiste éclectique qui va s'essayer à tous les arts. En-dehors de la chanson, il sera tour à tour, pianiste, peintre, écrivain, acteur et réalisateur.
Lui qui se qualifie de poète maudit, aime aussi à provoquer tout en utilisant le système qu'il prend plaisir à brocarder. Ses textes, parfois à double sens (Les sucettes) ou provocants (Je t'aime moi non plus, qui lui vaudra les foudres du Vatican), causent de nombreuses polémiques. Jusqu'à celle autour de « La Marseillaise » qu'il reprend en version reggae. De nombreux paras perturberont son spectacle.
Malgré son échec commercial, Melody Nelson restera sa plus grande fierté. Beaucoup pensent aujourd'hui que c'est LE chef-d'œuvre de sa longue carrière.
Gainsbourg ou Gainsbarre, l'homme aime à se dédoubler pour mieux défier les autres, mais aussi pour brûler la vie par les deux bouts.
Le petit garçon chétif et pas très beau a pris sa revanche en multipliant les conquêtes, de Bardot à Bambou en passant par Birkin.

Sur le même sujet Documentaire