Le Mag TV

Fernandel

Cinq films avec "le prêtre le plus connu après le Pape"

Chaque lundi à 20h50

La série des "Don Camillo" créée par Julien Duvivier et mettant en opposition un curé italien et un maire communiste fait de Fernandel (1903-1971) un incontournable du septième art hexagonal. (Re)découvrez le comédien dans une sélection de cinq films sortis entre 1954 et 1970 :

La Cuisine au beurre - Lundi 15 juillet à 20h50
La comédie de Gilles Grangier (1963), sur fond de rivalité entre deux restaurateurs, confrontent les deux plus grandes vedettes françaises de l'époque, André Bourvil et Fernandel.
De retour chez lui après plusieurs années de captivité pendant la Seconde Guerre mondiale, Fernand ne s'attendait pas à découvrir sa femme remariée. Le croyant mort, Christiane a épousé son chef-cuisinier André, qui a rebaptisé le petit restaurant "À la vraie bouillabaisse" en une table renommée "La Sole normande". Fernand tente de s'incruster dans son ancien foyer.

Ali Baba et les quarante voleurs - Lundi 22 juillet  à 20h50
Adaptation humoristique du plus célèbre conte des Mille et une nuits de Jacques Becker (1954)  avec Fernandel, Samia Gamal, Dieter Borsche.
Ali Baba, serviteur du riche marchand Cassim, lui achète la danseuse Morgiane sur le marché des esclaves. Séduit par la jeune femme, il se demande comment la racheter à son maître pour l'épouser. La Providence envoie quarante voleurs attaquer la caravane où il s'est caché et Ali Baba se retrouve dans le repaire des brigands qui renferme un fabuleux butin.

Heureux qui comme Ulysse - Lundi 29 juillet à 20h50
Comédie de Henri Colpi (1970) avec Fernandel, Rellys, Henri Tisot.
Antonin travaille comme valet dans une ferme du pays d'Arles. Il est inconsolable lorsqu'il apprend que son cheval Ulysse, son vieux compagnon depuis 25 ans, doit être conduit chez le picador où l'attend une mort certaine. Au lieu de partir pour Arles, le brave homme décide de conduire Ulysse en Camargue, vers la liberté. Il quitte le village, bien conscient qu'il ne pourra plus jamais revenir chez lui.

Le couturier de ces dames - Lundi 5 août à 20h50
Comédie de Jean Boyer (1956) avec Fernandel, Suzy Delair, Françoise Fabian.
L'ancienne maîtresse du couturier Fernand Vignard lui a légué ses parts dans une maison de couture. Fernand crée sa première collection de vêtements féminins qu'il présentera de manière originale. Puisque son mari habille les femmes, son épouse Adrienne qui ne songe qu'à se venger, a décidé de se déshabiller devant les messieurs et de faire fortune dans le strip-tease. Les disputes deviennent incessantes au sein du couple.

Honoré de Marseille - Lundi 12 août à 20h50
Comédie de Maurice Régamey (1956) avec Fernandel, Andrex, Francis Blanche, Michel Etcheverry.

L'histoire de Marseille racontée en chansons par le célèbre Honoré, un provençal haut en couleur, qui prétend être le petit-fils du fondateur de la cité phocéenne, l'inventeur de la pétanque et le premier dégustateur de la bouillabaisse.

À ses débuts de chanteur comique troupier, Marc Allégret, qui est venu assister à son spectacle, est frappé par le physique et la personnalité de Fernandel. Le réalisateur français le fait débuter dans "Le Blanc et le Noir". En 1930, Fernandel entame une carrière cinématographique qui s'étendra sur 40 ans et totalisera quelque 120 films. Il était en train de tourner son sixième Don Camillo lorsqu'il a quitté définitivement la scène, le 26 février 1971.

Sur le même sujet Comédie

Et aussi dans bouquet Famille

Les nouveautés de la TV d'Orange

La TV Orange sur les réseaux sociaux