Le Mag TV

France Gall, un an déjà

La chaîne vintage forever lui rend hommage pendant une semaine avec des inédits

Du 6 au 11 janvier

France Gall, un an déjà
France Gall, un an déjà

En 1963, Isabelle Gall, plus connue sous le nom de France Gall, enregistre ses premiers titres composés par son père Maurice, à l'âge de 16 ans. C'est en 1965 que sa carrière s'envole, lors de sa participation au Concours Eurovision de la chanson. Elle remporte le premier prix avec « Poupée de cire, poupée de son » composée par Serge Gainsbourg dont elle fut la muse.
Mais c'est grâce à sa rencontre avec Michel Berger qu'elle donnera un second souffle à sa carrière. Puis elle abandonnera le devant de la scène suite à la mort de l'homme qui fut son double et son pygmalion.
Le 7 janvier 2018, elle disparaissait à son tour. Retrouvez l'interprète des tubes « Tout pour la musique », « Ella, elle l'a » ou « Évidemment » dans des émissions de variétés dont certaines sont totalement inédites en France.

Dimanche 6 janvier : Georges de Caunes reçoit France Gall (1re diffusion : le 9 octobre 1967 sur Télé Luxembourg)
Lors de cette émission, le journaliste reçoit la jeune chanteuse et fait un point sur sa carrière. Tout juste auréolée du prix de l'Eurovision et en pleine période Gainsbourg, elle interprète ses hits du moment : "Bébé requin", "Christiansen", "Poupée de cire, poupée de son", "Chanson pour que tu m'aimes un peu", "Teenie Weenie Boppie".

Lundi 7 janvier : Gallantly (émission de la Télévision Suisse Romande diffusée le 20 avril 1968, inédit en France)
"Gallantly", c'est l'histoire d'un bateau-fantôme qui navigue sur le lac Léman. Des experts, qui avaient condamné ce vieux bateau à la ferraille, délèguent deux policiers de bandes dessinées pour le couler. On découvre dans les rôles principaux les chanteurs Henri Dès et France Gall. Elle y interprète "Tennie Weenie Boppie a pris du LSD".

Mardi 8 janvier : Chanson en noir et blanc (diffusée le 21 mars 1965 sur l'ORTF)
Au cours de cette émission entièrement musicale, Serge Gainsbourg et France Gall sont les invités vedettes. Ils sont accompagnés des stars de l'époque :
Serge Gainsbourg : "Chez les Yéyés", "Elaeudanla teïtéïa", "La fille au rasoir", "Négative Blues".
France Gall : "N'écoute pas les idoles", "Ne dis pas aux copains", "Les rubans et la fleur".
Line Andres : "T'es bien la plus, la...", "Passe le Temps, L'amour".
Ricardo: "Pourquoi m'as-tu dit ça ?", "Arielle de mes amours".
Jean-Claude Massoulier : "Le twist agricole", "C'est ça l'rugby, Bitjibi".

Mercredi 9 janvier : Le petit dimanche illustré (diffusée le 22 octobre 1967 sur l'ORTF)
Gérard Klein reçoit Serge Gainsbourg, France Gall, Mireille Darc ou encore le groupe Kaléidoscope. Ils reprennent leurs plus grands titres.
Serge Gainsbourg : "Pauvre Lola", "Docteur Jekyll et Mister Hyde", "Comic strip", "Monsieur William, Ah !", avec France Gall, Mireille Darc et Haydée Politoff : "Monsieur William"
France Gall : "Les sucettes", "Teenie Weenie"
Mireille Darc : "La cavaleuse", "Ouvrez les guillemets, fermez les guillemets"
Serge Gainsbourg et Haydée Politoff : "Ne dis rien"
Kaleïdoscope : "Flight From Ashiya", "Holiday Maker"

Jeudi 10 janvier : Star de Michel Drucker (Diffusée le 27 septembre 1980)
Michel Berger et France Gall chantent quelques titres à succès de 1973 à 1980 : "La déclaration d'amour", "Musique", "Message Personnel", "Quelques mots d'amour" et "Les uns contre les autres", extrait de la comédie musicale "Starmania" qui vient d'être jouée à Paris.

Vendredi 11 janvier : Mosaïque (émission de la TSR, du36 avril 1980, jamais diffusée en France)
Dans le studio 4, l'animatrice Colette Jean reçoit des vedettes qui viennent interpréter leurs tubes. Michel Berger et France Gall se racontent, partagent et chantent. Dialogue improvisé et chansons fredonnées pour un rare moment d'intimité partagée. Les deux artistes interprètent notamment "Si l'on pouvait parler", l'une des deux premières chansons écrites par Berger. Enregistrée au cours de l'émission pilote, la séquence ne sera diffusée à l'antenne que six ans plus tard lors de la dernière émission.

Melody vous donne rendez-vous sur le canal 163 de la TV d'Orange.

Sur le même sujet Documentaire

Et aussi dans bouquet Famille

Les nouveautés de la TV d'Orange

La TV Orange sur les réseaux sociaux