Le Mag TV

Léonard le magnifique

L'artiste disparaissait il y a 500 ans, retour sur le parcours d'un génie et d'un visionnaire

En avril

Automne 1516, un an après la débâcle de Marignan, un curieux personnage juché sur un mulet arrive à Amboise en Touraine. L'homme à la barbe blanche va passer les ultimes années de sa vie en la demeure du Clos Lucé sur invitation de François 1er. Ce dernier l'a nommé "Premier peintre, ingénieur et architecte du Roi". Dans ses bagages, il y a le travail de toute une vie. Des parchemins, des livres et autres objets intrigants, comme le portrait d'une jeune femme avec un sourire énigmatique, qui cinq siècles plus tard, n'en finit pas de déchaîner les passions.
Histoire lui rend hommage lors de trois soirées les 6, 12 et 13 avril avec de nombreux inédits.

Samedi 6 avril
- à 20h40 : Visite privée au musée : Léonard de Vinci à la National Gallery de Londres, inédit TV

Tim Marlow, historien de l'art et directeur artistique de la Royal Academy of Arts, nous emmène à la découverte des coulisses de l'exposition. Il guide le spectateur avec des analyses d'experts et des plans rapprochés qui donnent une intimité exceptionnelle avec le maître italien de la Renaissance.
Le documentaire apporte un nouvel éclairage sur la subtilité de l'artiste grâce aux 60 œuvres présentées, dont 15 de ses 20 peintures, soit un nombre exceptionnel,

- à 21h35 : Le rêve inachevé de Léonard de Vinci
Il y a 500 ans, Léonard de Vinci dessinait pour François Ier un incroyable palais royal visant à faire de Romorantin, petite ville du centre de la France, la capitale du pays. Le projet n'a jamais vu le jour mais le génie a laissé derrière lui de nombreuses esquisses et notes. À la poursuite d'indices à Milan, Londres et Romorantin, le réalisateur Patrick Foch nous entraîne dans son travail de reconstitution.
Aidé des plus grands spécialistes mondiaux, il présente pour la première fois une vision de ce qu'a pu imaginer Léonard de Vinci en reconstituant en images de synthèse ce qu'aurait dû être le palais idéal selon Léonard.

Vendredi 12 avril
- à 21h35 : Collection Les grand duels de l'Art : Da Vinci vs Michel-Ange

Florence, 1503, Léonard de Vinci, âgé de 50 ans, reçoit une commande exceptionnelle : décorer une salle du Palazzo Vecchio d'une énorme fresque. Ses commanditaires ne le jugeant pas assez empressé de s'y atteler, ils font appel à un jeune artiste prometteur : Michel-Ange.
La rivalité entre l'ancien et le nouveau, entre deux créateurs aux tempéraments opposés, va donner lieu à de magnifiques études qui ne seront hélas jamais réalisées.

Samedi 13 avril
- à 20h40 : Les mystères de la Cène, inédit TV

La Cène est considérée parmi les œuvres les plus importantes de Léonard de Vinci et c'est la seule œuvre murale encore visible. Aujourd'hui encore, les savants continuent à débattre sur les détails du dernier repas à Jérusalem qui, pour beaucoup de chrétiens, est très significatif sur le plan symbolique. Rejoignez le monde des scientifiques et des historiens dans une passionnante enquête semée d'indices troublants.
Question : l'œuvre réalisée pour le réfectoire du couvent dominicain de Santa Maria delle Grazie à Milan est-elle la seule que le maître a peinte ?

- à 21h35 : À la recherche de l'art perdu : le vol de la Joconde
22 août 1911 au Musée du Louvre, Louis Béroud est venu copier la Joconde, mais elle n'est plus à son emplacement habituel. Un gardien la fait chercher de toutes parts. Il faut bien se résoudre à l'évidence : la Joconde a disparu, on l'aurait volée !
Un prisonnier évadé, des receleurs, deux étudiants allemands, un collectionneur : toutes les pistes suivies par la police se multiplient sans aboutir. Picasso pourrait être arrêté ! Apollinaire, suspecté est enfermé à la prison de la Santé. L'enquête suit son chemin à Paris et dans toute l'Europe, à Londres, Bruxelles, Berlin... Les forces de l'ordre négligent un indice capital, l'empreinte digitale laissée par le voleur sur la vitre du tableau... En 1913, quand on retrouve enfin le tableau chez un ouvrier italien, Vicenzo Perrugia, à Florence, l'homme n'apparaît pas crédible !
Ce documentaire nous plonge dans la course effrénée pour retrouver l'œuvre de Léonard de Vinci qui 500 ans après continue de passionner les visiteurs du monde entier

Rendez-vous avec cet homme hors du commun en avril sur Histoire (canal 125), la chaîne incluse dans les bouquets Famille et Famille Fibre.

Sur le même sujet Documentaire

Et aussi dans bouquet Famille

Les nouveautés de la TV d'Orange

La TV Orange sur les réseaux sociaux