Le Mag TV

Blazblue, calamity trigger

L'apocalypse en l'an 2199

logo de la chaine
Blazblue, calamity trigger

Préparez-vous, il va y avoir de la baston !

Véritable jeu de combat en 2D, Blazblue voit s'affronter en duel des personnages lors de manches appelées «rebel». Chaque match peut être constitué de un à cinq «rebels».

Bien avant Blazblue, l'humanité a failli être détruite par une créature venue des ténèbres : «Black Beast». Le monde a été sauvé par 6 héros, des magiciens. En créant des «Ars Magus», une combinaison entre technologie et magie, ils avaient vaincu la «Black Beast». Après la guerre, le « Novus Orbis Librarium » ou NOL, prit le pouvoir. Mais en utilisant, parfois à tort, les Ars Magus, ils avaient créé des disparités économiques dans le peuple. Entre ceux qui utilisaient la magie et ceux qui ne s'en servaient pas, le fossé s'était creusé un peu plus chaque jour. La guerre civile avait éclaté dans l'union d'Ikaruga en rébellion contre le NOL. Une fois les rebelles balayés, le NOL imposa des mesures encore plus sévères, au monde entier. Ceux qui ne voulaient pas se soumettre avaient le droit à la peine capitale. En 2199, un rebelle appelé Ragna the Bloodhedge ou le Faucheur a commencé à anéantir plusieurs branches du NOL. Sa tête mise à prix, tous se mettent à sa recherche soit pour la prime, soit pour l'Ars Magus qu'il détient : Le Grimoire Azur ou Blazblue.

Le luxe de détails et la fluidité des animations lors des affrontements font de Blazblue un grand jeu de combat. Les riches décors mettent en valeur les 12 personnages disponibles et l'action du gameplay.

Les combats sont rapides et intenses. La bande son achèvera de vous plonger dans l'ambiance survoltée de Blazblue qui a reçu des notes frôlant les 20/20.

Inclus dans le Pass Jeux Famille. Profitez du 1er mois offert pour le découvrir.

Sur le même sujet Jeunesse