Le Mag TV

Brahim Thiam

La CAN Total Égypte 2019 : "le Sénégal, pourquoi pas ?"

Interview

Brahim Thiam
Brahim Thiam

Ancien footballeur international, Brahim Thiam a rejoint l'équipe des consultants de beIN SPORTS en 2012. Il est désormais intervenant pour les matchs de Ligue 1 Conforama et de Domino's Ligue 2. Il commentera les matchs de la CAN Total Égypte 2019. Une compétition qu'il connait bien pour l'avoir jouée sous les couleurs du Mali en 2004. Avec ses coéquipiers ils avaient fini 4e de la compétition.

D'abord, vous êtes-vous remis de la finale de la CAN 2017, où après le but qualificatif d'Aboubakar pour le Cameroun, vous aviez explosé de joie en compagnie de Xavier Domergue ?
(Rires) Remis, oui, mais un an et demi après, j'ai toujours à l'esprit ce grand moment de football. La physionomie de ce match était forte. C'était le deuxième but camerounais. Quand on commente, on essaye de raconter ce qui se passe tout simplement, le jeu, les actions. Mais le football est aussi fait d'émotions et devant ce but magnifique j'ai laissé parler mes sentiments, ma joie : chassez le naturel et il revient au galop !

Grande nouveauté cette année, le nombre d'équipe en lice passe de 16 à 24 ?
Oui il va y avoir quelques changements. La compétition va être plus longue. Des équipes comme le Burundi, la Guinée Bissau ou bien encore Madagascar ne sont pas connues dans ce genre de compétition. Difficile de dire quelles vont être leurs performances. Comment vont-elles réagir en phase de poule ?
On l'a vu en 2017, des petites équipes avec un collectif assez fort peuvent gêner les plus grandes. Il ne faudra pas louper les deux premiers matchs !

La CAN et la Coupe du Monde ?
La CAN a son lot de surprises, dû au terrain, aux équipes et même à la météo. L'ambiance est différente, il y a un certain dilettantisme. C'est une grande fête qui semble parfois organisée à la dernière minute alors qu'elle ne l'est pas. La Coupe du Monde est beaucoup plus régentée. La compétition est la même, mais la forme est différente.

Selon vous le groupe le plus facile et le groupe le plus compliqué ?
Le plus facile ? Celui où il y a le plus grand écart, le B. Il y a d'un côté l'Égypte avec une belle équipe et une soif de revanche. Ils joueront à domicile et seront portés par leur public. De l'autre côté il y a l'Ouganda qui a été longtemps absent de la compétition. Ils ont perdu dès le 1er tour en 2017. Ils reviennent cette année avec une équipe nationale qui progresse.
Le plus compliqué est le groupe D avec le Maroc qui domine certes un peu, mais l'écart entre toutes les forces engagées n'est pas grand.

Le Cameroun devait organiser la CAN, finalement c'est l'Égypte. Cela peut-il avoir un impact ?
Non. Je ne pense pas. Certes l'Égypte a une revanche à prendre par rapport à 2017 et la finale, mais toutes les équipes ont envie de gagner. Le petit plus ce sera les supporters. Les Égyptiens vont répondre en masse pour encourager leur équipe.

Un pronostic ?
Très difficile cette année avec l'arrivée de nouvelles équipes. Le Mali, l'équipe avec laquelle j'ai joué peut espérer passer le premier tour. Ils ont retrouvé l'offensive, même s'ils n'ont pas de réel buteur.
L'Égypte bien sûr, mais aussi le Maroc. Le Sénégal, pourquoi pas ?

Rendez-vous pour la Coupe d'Afrique des Nations Total Égypte 2019 du 21 juin au 19 juillet. Assistez à 100% des matchs en exclusivité sur beIN SPORTS
Salah, Mahrez, Mané, N. Pépé, Benatia, Khazri... les meilleurs joueurs africains seront sur beIN SPORTS cet été !

Plus de sports

Les nouveautés de la TV d'Orange

La TV Orange sur les réseaux sociaux