Le Mag TV

Club Europe : Anne-Laure Bonnet

Une heure pour ne rater aucun des buts marqués en Liga, Serie A, Bundesliga et Süper Lig

Le dimanche dès 22h30

Club Europe : Anne-Laure Bonnet
Anne-Laure Bonnet

Qu'est-ce que le Club Europe ?
C'est le rendez-vous hebdomadaire qui permet de voir tous les buts européens marqués en Espagne, Italie, Allemagne et Turquie. C'est un condensé sans blabla de toutes les images : une centaine de buts, les plus belles actions et les moments forts ou insolites du week-end !
Club Europe est un vrai service pour l'abonné.
Le week-end, ils ont d'autres activités et ne peuvent pas forcément voir tout ce qui se passe dans l'univers du football en plus de la Ligue 1. Et nous leur donnons des nouvelles des grands joueurs comme Griezmann, Ronaldo, Messi et tous les autres...

Pourquoi la Turquie plus que d'autres championnats ?
Nous avons des joueurs français connus qui jouent en Turquie comme  Matthieu Valbuena au Fenerbahçe d'Istanbul. Il y a de très belles ambiances dans les stades, c'est un championnat différent avec une autre mentalité. On essaye de mettre tout cela en avant.

Vous parlez plusieurs langues. Être polyglotte, ça aide pour ce genre de programme ?
Cela me permet de lire la presse dans toutes les langues ! Du coup c'est plus simple pour préparer l'émission.
J'ai vécu en Italie, en Espagne, je suis franco-allemande, donc oui, comprendre les langues des pays dont je fais vivre les compétitions est un atout majeur.

Facile d'être seule aux commandes ?
Je dois avouer que j'ai eu beaucoup de mal au début. J'ai dû beaucoup travailler. Il n'y a aucune émission de ce genre où le présentateur est seul.
Il me faut avoir vu tous les buts et encore une fois seule, je n'ai personne à qui me raccrocher en cas d'erreur ou d'oubli.
Mais passé la difficulté des débuts, c'est une petite pression agréable.
Parfois je glisse une blague ou un bon mot et comme il n'y a personne avec moi pour réagir, je ris seule. Les gens doivent parfois me prendre pour une folle !!! (rires)

Difficile d'être une femme dans cet univers ?
Les mentalités sont en train de changer, ce n'est pas plus difficile d'être une femme dans le milieu du foot que dans n'importe quel autre milieu.
Il faut peut-être donner moins d'importance aux réseaux sociaux et à tout ce qu'on y lit.
J'y ai été attaquée parce que je suis une femme. Mais dans la rue, les contacts ne sont pas les mêmes. Je préfère ce genre d'échange.
Et puis ce que je fais encourage d'autres jeunes filles à suivre mes pas, elles me le disent.
Donc rien n'est interdit aux femmes.

La suite ?
Il y a les plus beaux championnats européens sur beIN SPORTS, j'y suis très heureuse.
J'aimerais faire un peu plus de sujets, plus d'analyses dans Club Europe. Ce n'est pas facile car le temps est court. L'émission ne doit pas finir tard. À minuit, tout le monde doit être au lit ! Mais on y réfléchit.
Cet été je serai au Brésil pour la Copa America qui sera diffusée en intégralité sur beIN SPORTS, je pourrai pratiquer mon portugais !

Plus de sports

Les nouveautés de la TV d'Orange

La TV Orange sur les réseaux sociaux