Le Mag TV

Au nom de la terre

Le monde rural en détresse, un film inspiré par l'histoire du réalisateur

logo de la chaine

Guillaume Canet paysan

À travers l'histoire poignante de la famille Jarjeau, le film rend hommage aux exploitants agricoles au cours de ces quarante dernières années. Il est dédié au père du réalisateur, Christian Bergeon.
 
Au début des années 80, Pierre Jarjeau reprend la ferme familiale que son père lui vend pour un franc symbolique. Vingt ans plus tard, après avoir travaillé dans une gigantesque exploitation du Wyoming, il revient en France avec des idées de grandeur. Le monde agricole est alors en pleine mutation. Pierre est motivé pour transformer son entreprise qui ne permet plus de faire vivre sa famille. Il va « faire du chevreau » et contracte de nouveaux emprunts  pour avoir cinq mille têtes de bétail. L'heure est aux engrais et à l'élevage intensif. Mais le chevreau se vend mal en France et une société spécialisée dans l'implantation de poulaillers géants entièrement automatisés se présente à lui. Il espère payer ses dettes et se ruine un peu plus.
En conflit permanent avec son père qui n'approuve pas ses choix et malgré le travail de sa femme, Claire, pour améliorer leur situation, Pierre est surendetté et sombre dans la dépression...

Edouard Bergeon est l'auteur de nombreux reportages et documentaires pour la télévision. Au nom de la terre est son premier long-métrage.
"Guillaume Canet a tout de suite embrassé la cause agricole. La terre lui parle ; il connaît les hommes qui la travaillent car il a grandi près d'eux. Son père élevait des chevaux. Guillaume connaît les paysans, leurs attitudes, la manière dont ils se tiennent, leur raideur, leur dureté face à la rigueur du travail. Fort de toutes ses connaissances et des informations complémentaires que je lui ai données sur mon père, il s'est construit un personnage de paysan plus vrai que nature", confie le metteur en scène.

Quelle agriculture pour l'avenir ? Comment vivre correctement de ce métier ? Ces questions sont toujours d'actualité.
 
Drame français d'Edouard Bergeon / 2019 / Avec Guillaume Canet (Pierre Jarjeau), Veerle Baetens (Claire Jarjeau), Anthony Bajon (Thomas Jarjeau), Rufus (Jacques Jarjeau)...

Disponible à l'achat le 31 janvier à partir de 11,99 euros et en location le 4 février à partyir de 4,99 euros.

Sur le même sujet Drame

Nos coups de coeur Vidéo à la demande

Top des ventes Vidéo à la demande

Tout le catalogue

Les nouveautés de la TV d'Orange

La TV Orange sur les réseaux sociaux