Le Mag TV

Douleur et gloire

Un autoportrait bouleversant et sans concession

logo de la chaine

Antonio Banderas incarne Pedro Almodóvar

Salvador Mallo (Antonio Banderas), un cinéaste vieillissant et déprimé, mène une vie de reclus dans son appartement. Voici venu l'âge des bilans et des regrets. Il se remémore son enfance dans la province de Valence où il a grandi dans la pauvreté, mais aussi avec l'amour de sa mère (Penélope Cruz). Les images du passé refont surface. La campagne écrasée de soleil et les murs enduits à la chaux se confondent avec le blanc des écrans de cinéma qu'il faut animer. Entre manque d'inspiration, retrouvailles avec des acteurs et deuil maternel, "Douleur et gloire" raconte l'impossibilité de séparer création et vie privée.

Sous les traits d'Antonio Banderas, Almodóvar, alias Salvador Mallo, raconte son enfance, les livres qui l'ont sauvé, sa découverte du cinéma, son arrivée à Madrid, ses rapports très compliqués avec ses comédiens, ses doutes, ses dépressions. Adulé dans le monde, son double à l'écran se sent terriblement seul et souffre d'un tas de maux.

Drame espagnol de Pedro Almodóvar en 2019 avec Antonio Banderas, Asier Etxeandia, Leonardo Sbaraglia, Penélope Cruz.

Disponible à l'achat le 18 septembre à 11,99€ et en location à 4,99€.

Sur le même sujet Drame

Nos coups de coeur Vidéo à la demande

Top des ventes Vidéo à la demande

Tout le catalogue

Les nouveautés de la TV d'Orange

La TV Orange sur les réseaux sociaux