Le Mag TV

La forme de l'eau

L'idylle entre une jeune femme muette et une créature fantastique

logo de la chaine

La Belle et la Bête revisité par Guillermo del Toro

En pleine Guerre froide, le colonel Richard Strickland, agent de sécurité au service du gouvernement américain, rapporte dans les sous-sols d'un laboratoire ultra secret une mystérieuse créature. Pêché dans un fleuve d'Amazonie, l'être hybride est enchaîné dans un bassin et baigne dans son eau couleur d'émeraude. Sujet d'étude pour le médecin de l'armée et torturée par son geôlier, la créature mi-homme mi-poisson se laisse pourtant approcher par Elisa, une jeune femme muette, employée de ménage. Lentement s'établit entre eux une communication faite de compréhension et de confiance. Des moments de douceur qui tranchent avec l'atmosphère de conspiration et de violence entretenue par les militaires et les scientifiques. Les monstres ne sont pas toujours ceux que l'on croit.
Fascinée par cet être à la peau luminescente, Elisa tombe amoureuse. Mais cet amour naissant est mis en péril par le zèle du militaire responsable de la sécurité.

Ce conte fantastique du Maître de l'étrange (Le Labyrinthe de Pan, Hellboy, Pacific Rim) qui a reçu 4 Oscars, est esthétiquement très beau. La BO est signée Alexandre Desplat, compositeur français de formation classique (Sur mes lèvres, De battre mon cœur s'est arrêté).
La Forme de l'eau répond au besoin du réalisateur mexicain de "parler des monstres que l'on côtoie chaque jour, des monstres humains, beaux et fragiles, auxquels on peut s'identifier émotionnellement".

Réalisateur  Guillermo del Toro / Etats-Unis / 2018 / avec Sally Hawkins, Michael Shannon, Michael Stuhlbarg, Richard Jenkins...

Disponible à l'achat à 14,99 € et en location à 4,99 €.

Sur le même sujet Fantastique/SF