Le Mag TV

La Planète des singes : Suprématie

Après "Les Origines" et "L'Affrontement", les singes se rebellent. Quelle race survivra ?

logo de la chaine
La Planète des singes : Suprématie

Le volet final de la trilogie simiesque

Ave César, ceux qui vont mourir te saluent. Un primate qui parle avec la même aisance que les hommes et qui réfléchit plus vite qu'eux est une menace pour les humains. Surtout s'il a une armée à sa disposition. C'est le cas de César (Andy Serkis), un chimpanzé doté d'une intelligence supérieure depuis qu'il a servi de cobaye dans un laboratoire. En bon chef de meute, il protège ses semblables qui se sont établis dans la forêt et vivent en paix avec la nature.

Mais Le colonel McCullough (Woody Harrelson) lance une expédition punitive pour les éradiquer. Avec ses hommes, il s'introduit dans le refuge des singes, en tue quelques-uns avant d'être repéré et s'enfuit. 
Il laisse derrière lui quelques victimes dont la femme de César et l'un de ses fils.

Cet acte barbare va précipiter le conflit entre les troupes de César et l'armée de fanatiques du colonel. Les singes seront rejoints dans leur lutte par Nova (Amiah Miller), une petite fille muette et Bad Ape, un macaque parlant.

L'enjeu de ce dernier volet de la trilogie est donc la survie de la race simiesque. Prendra-t-elle l'ascendant sur les humains comme dans les films avec Charlton Eston, ou sera-t-elle vouée à l'extinction ?

Les effets spéciaux donnent vie au peuple de César. Sa façon de se mouvoir et de communiquer est une vraie prouesse technique.

Réalisateur : Matt Reeves / 2017 / Science-Fiction / États-Unis

Avec Andy Serkis, Woody Harrelson, Amiah Miller

Disponible à l'achat à 14,99 € à partir du 2 décembre et en location le 8 décembre à 4,99 €