Le Mag TV

La vertu des impondérables

Comment passer de la brutalité d'un imprévu à la douceur de l'inespéré

logo de la chaine

Le meilleur peut naître d'une catastrophe

"La vie est une course d'emmerdements au pays des merveilles. La vie est le plus grand scénariste au monde, alors je l'invite dans tous mes films".

C'est la fête des vendanges dans un petit village de Bourgogne, mais l'atmosphère est tendue ce jour là. Sur une aire d'autoroute, Marianne, une romancière, se fait voler sa voiture, son chien adoré et son manuscrit.
Stéphane se dispute sans arrêt avec sa femme. Noémie ne supporte plus les infidélités de son mari Aldo.

La troupe très joyeuse d'un orchestre de jazz se produit sans doute pour la dernière fois, car soudain, tout bascule... Pour le pire, mais aussi pour le meilleur !
 
Le réalisateur d'Un homme et une femme devait sortir en 2018 un film intitulé Oui et non. Mais il s'est fait dérober son sac avec le scénario, ainsi que des notes sur cinquante ans de sa vie. Il a d'abord eu "envie de mourir" car il a eu l'impression qu'on lui avait  "volé sa vie". Il pense alors qu'il serait "peut-être bien de la réinventer". Comme il l'avoue, « le pire n'est jamais décevant, puisque dans ma vie tout ce que j'ai réussi, je l'ai d'abord raté». Il s'est interrogé sur la violence et le sens de ce vol et s'en est inspiré pour écrire La vertu des impondérables. Ce long-métrage pourrait être qualifié d'expérimental car il est entièrement filmé avec des téléphones portables.
Mais Claude Lelouch n'est pas le seul cinéaste à avoir osé utiliser cet appareil. Park Chan-Wook et Chan-kyong Park en sont les précurseurs en 2011 avec Night fishing, suivis par Sean Baker qui lui, faute de moyens, s'est servi de trois iPhones équipés de lentilles anamorphiques pour tourner Tangerine en 2015, ou bien encore Steven Soderbergh qui a réalisé le thriller Paranoïa avec un iPhone 7.

Comédie dramatique de Claude Lelouch /2019 / Avec Marianne Denicourt (Marianne Alice), Stéphane De Groodt (Stéphane Simon), Elsa Zylberstein (Noémie Richen), Ary Abittan (Aldo Richen), Béatrice Dalle (Béatrice), Rufus (Jacques, le voisin), Philippe Lellouche (l'inspecteur), Agnès Soral (l'inspectrice).
 
Disponible à l'achat le 15 septembre à partir de 11,99 € et en location à partir de 3,99 €.

Sur le même sujet Drame

Nos coups de coeur Vidéo à la demande

Black Water
Jean-Claude Van Damme et Dolph Lundgren s'évadent

A l'affiche en Vidéo à la demande

Tout le catalogue

Les nouveautés de la TV d'Orange

La TV Orange sur les réseaux sociaux