Le Mag TV

Simone Signoret

De Casque d'or à Madame Rosa, l'évolution d'une actrice aux multiples talents

logo de la chaine

Retracez le parcours d'une grande actrice

Actrice, écrivain, intellectuelle française, Simone Signoret est l'une des plus grandes actrices du cinéma français, personnalité unique qui aura fait rêver et marqué des générations. Elle n'hésite pas à laisser le temps faire son œuvre sur un visage qui l'a fait passer de jeune fille en fleur à vieille dame qui a accepté les aléas de la vie sans jamais se renier.
La Vidéo à la demande d'Orange lui consacre un cycle. En 15 films, découvrez ou redécouvrez le talent de cette actrice qui gagna tout, même un Oscar !

L'armée des ombres
Réalisé par Jean-Pierre Melville en 1969.
Avec Lino Ventura, Paul Meurisse, Simone Signoret... 
   
Octobre 1942. Philippe Gerbier, ingénieur des Ponts et Chaussées, est un résistant de la première heure.
Dénoncé pour son engagement  gaulliste, il se retrouve enfermé dans un camp en France.
Il parvient à prendre la fuite durant son transfert au siège de la Gestapo à Paris et s'empresse de rejoindre les membres de son réseau à Marseille...
Avec deux camarades, Félix et le Masque, Gerbier est chargé d'exécuter Dounat, un jeune qui serait responsable de son arrestation.
Jean-François, un ancien ami de régiment, entre dans la Résistance.
Chargé pour sa première mission de livrer un poste émetteur à une certaine Mathilde, il en profite pour aller rendre visite à son demi-frère, Luc Jardie, un grand bourgeois qui se tient à l'écart des événements. Enfin c'est ce qu'il prétend...
Mathilde est arrêtée puis relâchée. Des membres du réseau sont capturés. A-t-elle parlé aux Allemands ?
Elle apparaît aux yeux de tous comme étant le maillon faible qu'il faut éliminer...
Comme un polar, Jean-Pierre Melville met en lumière cette armée des ombres qui, dès les premières heures de l'occupation allemande, a décidé de résister.
En silence, cachés aux yeux de tous, ces hommes et ses femmes sont prêts à se donner entièrement, au prix d'atroces souffrances, pour que leur pays ne sombre pas sous le joug de l'ennemi.
À Paris, on ne sait pas que derrière les ors des grands palaces, la Gestapo torture.
Mais l'armée de l'ombre est là et entonne le Chant des partisans : « Ami, si tu tombes, un ami sort de l'ombre à ta place... »

Le chat
Réalisé par Pierre Granier-Deferre en 1971. Avec Jean Gabin, Simone Signoret, Annie Cordy...

Un couple marié et âgé, Julien et Clémence, vit une relation en ruine dans un quartier en ruine.
Ils ne s'aiment plus depuis longtemps. Clémence, l'acrobate, s'est blessée. Elle boite et elle boit.
Julien, l'ouvrier, est devenu un vieux monsieur bougon qui n'intéresse plus personne. Le seul être qui trouve grâce aux yeux de Julien, c'est  Greffier, un chaton qu'il avait trouvé et ramené à la maison. Il lui montre beaucoup plus d'amour qu'à sa femme.
Clémence en veut au chat qui dort sur le lit de Julien, tandis qu'elle dort dans un lit séparé.
Clémence en est jalouse au point d'essayer de le perdre. Mais le chat revient et retrouve grâce aux yeux de julien.
Clémence aimerait avoir un animal à elle : « J'veux une bête à moi ! » hurle-t-elle.
« Eh bien, t'as qu'à acheter un perroquet, comme ça vous parlerez ensemble et tu me foutras la paix » lui répond-il.
Pour se changer les idées, il va de temps en temps rejoindre Nelly, la patronne de l'Hôtel de Floride. Mais à chaque retour au domicile conjugal, l'atmosphère devient de plus en plus pesante, jusqu'au drame final, ultime preuve que l'amour était toujours là, caché dans un coin de leur cœur.

La vie devant soi
Réalisé en 1977 par Moshé Mizrahi
Avec Simone Signoret, Samy Ben Youb, Geneviève Fontanel, Costa Gavras...

Madame Rosa habite Belleville. Cette ancienne prostituée juive élève les enfants d'autres prostituées moyennent finance.
L'un de ces petits est arabe, il s'appelle Mohamed. Il a une dizaine d'années, du moins le pense-t-il. Il est devenu un petit homme sans être encore sorti de l'enfance.
La vie, il la découvre dans ce quartier où se mélangent toutes les races, toutes les religions. Monsieur Hamil, un vieux marchand de tapis, Monsieur N'Da Amédée, très élégant dans son costume rose, le "plus grand proxénète de tous les Noirs de Paris" lui apprennent la vie.
Mohamed ne connaît ni son père ni sa mère.
Avec Madame Rosa, il s'occupe de ses congénères. Avec elle, il monte et descend les six étages qui la fatiguent de plus en plus. Madame Rosa faiblit de jour en jour.
Mohamed, apprend que sa mère est morte tuée par son père et qu'il n'a pas dix mais quatorze ans. Il va désormais s'occuper de Madame Rosa comme de sa maman, le plus et le mieux qu'il peut, jusqu'à la préserver de l'hôpital jusqu'à la mort.
 
Ce film a reçu l'Oscar du meilleur film étranger. Simone Signoret, qui n'a pas hésité à s'enlaidir, se laisser filmer vieillissante, boursouflée par l'alcool, et reçoit pour sa prestation le César de la meilleure actrice.

Disponible à l'achat et à la location

 

Sur le même sujet Drame

Nos coups de coeur Vidéo à la demande

Poly
Une histoire d'amitié

A l'affiche en Vidéo à la demande

Tout le catalogue

Les nouveautés de la TV d'Orange

La TV Orange sur les réseaux sociaux